La Corée du Nord produit à nouveau du plutonium

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un passe en revue les troupes le 23 mars 2013, dans un lieu non précisé (Photo: Archives/KNS/KCNA/AFP)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Image satellite du site nucléaire nord-coréen de Yongbyon, fournie le 6 août 2012 par GeoEye
Image satellite du site nucléaire nord-coréen de Yongbyon, fournie le 6 août 2012 par GeoEye

La Corée du Nord est à nouveau capable de produire du plutonium dans le complexe nucléaire de Yongbyon et pourra en disposer dans quelques « semaines » ou « mois », selon le coordonnateur du renseignement américain, James Clapper.

« Nous estimons que la Corée du Nord a fait fonctionner son réacteur suffisamment longtemps pour pouvoir commencer à recueillir le plutonium d’ici quelque semaines ou mois », a-t-il expliqué dans son rapport annuel sur l’évaluation des menaces mondiales publié mardi.

Le rapport note aussi que « Pyongyang a décidé de développer un missile nucléaire à long rayon d’action capable de menacer directement les Etats-Unis », selon le rapport.

La Corée du Nord a montré publiquement ce missile, le KN08, mais il « n’a pas été testé en vol », souligne M. Clapper.




M. Clapper est le coordonnateur des 17 agences de renseignement américaines, dont la CIA, la NSA ou le DIA (renseignement militaire).

Il est le principal conseiller du président américain en matière de renseignement.

La Corée du Nord a tiré dimanche matin une fusée spatiale.

Ce tir, qui viole de multiples résolutions des Nations unies, a sonné comme un nouveau défi pour la communauté internationale qui peine déjà à sanctionner Pyongyang après son quatrième essai nucléaire du 6 janvier.

Présenté par Pyongyang comme une mission spatiale, ce lancer a été largement condamné comme un test de missile balistique déguisé, qui aurait en ligne de mire la mise au point d’armements capables de frapper le territoire américain.

En conséquence, le Pentagone a fait savoir qu’il souhaitait déployer rapidement en Corée du Sud le système américain de défense anti-missiles THAAD.