Le NCSM Winnipeg rentre au port à la suite d’un déploiement de huit mois et demi

Le NCSM Winnipeg de retour d'un déploiement de plus de huit mois. (MDN)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le NCSM Winnipeg de retour d'un déploiement de plus de huit mois. (MDN)
Le NCSM Winnipeg de retour d’un déploiement de plus de huit mois. (MDN)

Le Navire canadien de Sa Majesté Winnipeg est de retour aujourd’hui à la Base des Forces canadiennes Esquimalt, après un déploiement de huit mois et demi pendant lequel il a participé aux opérations REASSURANCE et CARIBBE.

Dans le cadre de l’opération REASSURANCE, le NCSM Winnipeg a servi auprès de deux groupes maritimes permanents de l’OTAN, a prêté main-forte à la mission de l’OTAN visant à accroître la connaissance de la situation maritime dans la mer Méditerranée, et a participé à trois exercices multinationaux successifs, soit les exercices NORTHERN COAST, JOINT WARRIOR et TRIDENT JUNCTURE, le plus important exercice interarmées dirigé par l’OTAN depuis plus de 20 ans.

Durant son retour au Canada, le NCSM Winnipeg s’est arrêté en Inde, en Malaisie, au Singapour et au Japon pour promouvoir la sécurité et les intérêts nationaux du Canada et renforcer davantage les liens avec d’autres marines.

«Le navire et son équipage ont apporté de nombreuses contributions de valeur partout au monde pendant leur long déploiement à l’étranger, et ont aidé à rehausser le profil du Canda à l’échelle mondiale grâce à leur participation à de nombreux opérations et exercices multinationaux», a déclaré Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale.

«Le Winnipeg a été la première frégate modernisée à être déployée de la flotte du Pacifique, et a réussi à réaliser chaque mission qui lui a été confiée pendant ce déploiement prolongé selon des normes très rigoureuses», a dit pour sa part le contre-amiral Gilles Couturier, commandant des Forces maritimes du Pacifique.

Finalement, le capitaine de frégate J. Jeffrey Hutchinson, commandant du NCSM Winnipeg a déclaré: «Après avoir fait le tour du monde à l’appui d’objectifs nationaux, je suis ravi de pouvoir les ramener à la maison, à leur famille et leurs proches. Mission(s) accomplie(s)».

Le NCSM Winnipeg a quitté la BFC Esquimalt le 15 juin 2015 afin de participer à l’opération REASSURANCE, la contribution du Canada aux mesures d’apaisement mises de l’avant par l’OTAN en Europe de l’Est et en Europe centrale.

En route pour participer à l’opération REASSURANCE, le NCSM Winnipeg a exécuté des patrouilles de surveillance à l’appui de l’opération CARIBBE, qui constitue l’effort du Canada dans le cadre de la campagne multinationale contre le trafic illicite dans la mer des Caraïbes et dans l’est de l’océan Pacifique.

Pendant son déploiement, le NCSM Winnipeg a mené des opérations avec 102 navires provenant de 20 marines différentes de l’OTAN, et a visité 16 pays, y compris 10 pays membres de l’OTAN.