Libye: un jeune Canadien de 20 ans combattant pour un groupe islamiste tué à Benghazi

53
Le jeune combattant islamiste canado-libyen Owais Egwilla et son père, Abdu Albasset Egwilla, un imam extrémiste dont les prêches, à Ottawa, encourageaient les jeunes à se joindre au djihad. (Facebook)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le jeune combattant islamiste canado-libyen Owais Egwilla et son père, Abdu Albasset Egwilla, un imam extrémiste dont les prêches, à Ottawa, encourageaient les jeunes à se joindre au djihad. (Facebook)
Le jeune combattant islamiste canado-libyen Owais Egwilla et son père, Abdu Albasset Egwilla, un imam extrémiste dont les prêches, à Ottawa, encourageaient les jeunes à se joindre au djihad. (Facebook)

Le fils d’un ancien religieux musulman d’Ottawa, qui encourageait les Libyens à «prendre part au djihad », aurait été tué dans un affrontement armé avec les forces gouvernementales à Benghazi ce week-end, rapportent les médias spécialisés.

La mort de Owais Egwilla, décrit comme un ancien étudiant de l’université d’Ottawa, a été annoncé sur les comptes de médias sociaux affiliés aux combattants libyens, selon le SITE Intelligence Group, écrit le quotidien torontois.

Les posts sur les médias sociaux rapportent qu’il serait mort dans une bataille contre les « forces infidèles » du général libyen Khalifa Haftar, chef des forces loyales aux autorités reconnues internationalement.

De son côté, un journal local de la mouvance islamiste, le Libya Observer, affirme que le jeune Canadien était un membre d’une milice islamiste connue sous le nom de Brigade Omar Al-Mokhtar.

« Owais Egwilla, 20 ans, a été gravement blessé il y a 2 jours dans des affrontements contre les forces du général renégat (sic) Khalifa Haftar autour de l’Université de Benghazi. Il est décédé samedi de ses blessures subies lors des affrontements », écrivait le journal libyen le 6 mars, ajoutant qu’ « Owais, un étudiant à la Faculté de médecine de l’Université de Tripoli, avait rejoint la Brigade Omar Al-Mokhtar basée à Benghazi pour lutter contre l’opération militaire lancée récemment par Haftar. »

http://www.libyaobserver.ly/news/son-prominent-religious-preacher-killed-benghazi#Libya #Benghazi

Posté par The Libya Observer sur dimanche 6 mars 2016

La Brigade Omar Al-Mukhtar « est un des groupes extrémistes » de Benghazi, a pour sa part confirmé dimanche le représentant au Canada des autorités libyennes reconnues internationalement, Fathi Baja, l’envoyé de la Libye au Canada, a déclaré dimanche, affirmant que c’était le père du jeune canadien, Abdu Albasset Egwilla, un religieux canado-lybien au vues extrémistes qui encourageait dans ses prêches les jeunes à prendre les armes en Libye et ailleurs.

La brigade Al-Mokhtar est affiliée à Ansar Al-Sharia, qui se bat pour imposer la loi islamique en Libye. Al-Mokhtar est dirigé par un ancien membre du Groupe islamique combattant libyen lié à Oussama ben Laden.

Le directeur du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) Michel Coulombe, déclarait récemment qu’environ 180 extrémistes ont quitté le Canada pour prendre part à des activités terroristes à l’étranger – dont 100 d’entre eux en Syrie et en Irak. Toujours selon le directeur du SCRS, Coulombe un autre 60 sont maintenant de retour au Canada après avoir pris part à des activités extrémistes.

Plongé dans le chaos depuis la chute de Khadafi en 2011,la Libye a sombré en 2014 dans une autre guerre civile qui a oppose les forces gouvernementales, les islamistes et la branche libyenne du groupe armé État islamique.