Un soldat israélien pourrait être poursuivi pour homicide pour avoir achevé un Palestinien

0
À l'extérieur du tribunal, des dizaines de sympathisants ont réclamé la libération accusé du soldat israélien accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé. (JACK GUEZ/AFP)
À l’extérieur du tribunal, des dizaines de sympathisants ont réclamé la libération accusé du soldat israélien accusé d’avoir achevé un assaillant palestinien blessé. (JACK GUEZ/AFP)

Un soldat israélien accusé d’avoir achevé un assaillant palestinien blessé en Cisjordanie occupée pourrait être poursuivi par la justice militaire pour homicide volontaire et non pour le crime plus grave d’assassinat, a-t-on appris jeudi de source militaire.

Le soldat franco-israélien de 19 ans, dont l’identité n’a pas été dévoilée, comparaissait jeudi devant une cour militaire dans la base Bar-Lev (ouest) pour la deuxième fois en deux jours, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Le tribunal devait statuer sur son sort avec en théorie plusieurs options: le mettre formellement en cause et décider sous quel chef, reporter cette décision et prolonger sa détention provisoire, voire le remettre en liberté sans charge.

Différents médias avaient rapporté initialement que les enquêteurs de l’armée prévoyaient de le poursuivre officiellement pour assassinat. Ils ont décidé de demander au tribunal qu’il soit poursuivi pour homicide volontaire, a déclaré un porte-parole de l’armée. Une telle qualification est moins lourde que celle d’assassinat, mais suppose qu’il a agi intentionnellement.

Le chef d’accusation que le tribunal retiendrait contre lui est particulièrement attendu, dans un climat passionné autour de son cas.

Le soldat est en effet à l’origine d’une controverse qui divise profondément les Israéliens. Elle oppose ceux qui affirment que l’armée israélienne, même confrontée aux violences, est tenue de respecter des valeurs éthiques et ceux qui défendent le soldat en affirmant que le Palestinien avait eu ce qu’il méritait.

Certains vont jusqu’à dire que tout Palestinien qui attaque un Israélien mérite de mourir.

Le soldat est accusé d’avoir achevé d’une balle dans la tête un Palestinien déjà atteint par balles après avoir participé à une attaque au couteau contre des soldats israéliens le 24 mars à Hébron, en Cisjordanie occupée.

Le Palestinien, apparemment agonisant, ne semblait plus représenter le moindre danger pour les soldats et les infirmiers alentour. Les faits sont documentés par une vidéo qui s’est propagée sur les réseaux sociaux.

Les commentaires sont fermés.