Colombie trois guérilleros tués lors d’une offensive contre l’ELN

0
L'ELN (Ejército de liberaciòn nacional) est le deuxième groupe rebelle en importance impliqué dans le conflit armé colombien (Archives/courtoisie/Espectador)
L’ELN (Ejército de liberaciòn nacional) est le deuxième groupe rebelle en importance impliqué dans le conflit armé colombien (Archives/courtoisie/Espectador)

Trois combattants de l’ELN ont été tués et une adolescente âgée de 13 ans, membre de cette guérilla, a été blessée lors d’un offensive militaire menée ce weekend dans le nord-ouest de la Colombie, a annoncé l’armée lundi.

Les guérilleros de la compagnie Nestor Tulio Duran de l’Armée de libération nationale (ELN, guévariste) ont été tués pendant une opération conjointe de l’armée de terre, de l’aviation et de la police nationale, selon un communiqué du commando des forces armées.

L’adolescente a été blessée dimanche à l’aube, puis soignée avant d’être remise à l’Institut colombien du bien-être familial (ICBF), ont précisé à l’AFP des sources militaires.

Cette opération contre l’ELN, qualifiée par l’armée de « coup significatif et stratégique », s’est déroulée dans une zone rurale de la municipalité Litoral de San Juan, dans le département isolé du Choco. Des armes, des munitions et du matériel de renseignement ont en outre été saisis, selon le communiqué.

Sept autres guérilleros de la même compagnie avaient été tués vers la mi-mars lors d’autres opérations dans cette municipalité. Les forces armées avaient alors précisé que « cette structure armée illégale contrôle les routes d’expédition de la cocaïne par le Pacifique à destination de l’Amérique centrale, en tirant près de 450 millions de pesos (environ 150.000 dollars) de revenus mensuels ».

Le gouvernement colombien et l’ELN, qui compte environ 1.500 combattants selon des chiffres officiels, ont annoncé le 30 mars dernier le début prochain de pourparlers de paix après plus de deux ans de négociations exploratoires, en parallèle au processus avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes), première rébellion du pays avec quelque 7.000 hommes armés.

Les commentaires sont fermés.