Disparition soudaine d’un élève-officier au Collège militaire royal du Canada

0
Harrison Kelertas. (photomontage 45eNord.ca)
Harrison Kelertas. (photomontage 45eNord.ca)

Le Collège militaire royal du Canada (CMRC), ses élèves-officiers et son staff sont en deuil, après le décès soudain d’un des siens, Harrison Kelertas, jeudi 28.

Le choc est d’autant plus fort qu’il restait moins de trois semaines avant la graduation de cet élève-officier de quatrième année.

Dans une déclaration envoyée à 45eNord.ca, le Collège indique être au courant «de la mort subite de l’élève-officier Harrison Kelertas, qui a eu lieu ici le 28 Avril 2016. Les circonstances de la mort subite sont actuellement sous enquête par le Service national des enquêtes des Forces canadiennes, et il serait donc inapproprié de fournir de plus amples détails et qui plus est, afin de ne pas compromettre l’intégrité de l’enquête. Plus de détails pourront être disponibles une fois l’enquête sera terminée».

Selon nos informations, il a été retrouvé sans vie dans sa chambre tôt jeudi matin, alors qu’il ne s’était pas présenté lors de l’appel. C’est lors d’un rassemblement tenu sur le terrain de parade le jour-même à 18h30 que l’ensemble des élofs a appris son décès.

Harrison, 22 ans, de Montréal, était d’abord rentré au Collège militaire royal de Saint-Jean en 2011, et a eu le privilège de commander l’escadron Tracy durant quelques mois [vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, à 00:00, 01:18 et 02:48, NDLR], avant d’arriver à Kingston en 2013. Escrimeur de passion, récipiendaire notamment de la Coupe Tommy Smart en 2015 en tant qu’Athlète masculin de l’année du CMRC, c’était un bosseur promis à un brillant avenir.

Dans un courriel envoyé aux étudiants, le commandant du CMRC, le brigadier-général Sean Friday, écrit: «J’ai eu le grand plaisir de connaître Harrison au cours de la dernière année, notablement [sic]en le regardant exceller comme capitaine de l’équipe d’escrime. Son avenir était exceptionnellement prometteur, et de dire qu’il va nous manquer est insuffisant pour exprimer à quel point son absence sera ressentie par nous tous».

Dans un cri du cœur inusité pour l’institution, le général Friday demande aux élèves-officiers de «ne pas hésiter à demander de l’aide et de vous souvenir que vous n’êtes jamais seul au CMRC. Veuillez tendre une main bienveillante à tous ceux et celles qui pourraient avoir besoin de soutien et aidez-les à contacter les personnes-ressources qui peuvent les épauler […] Veuillez prendre soin de l’un et l’autre et n’hésitez pas à demander de l’aide de l’un de nos services de soutien».

Renforçant les propos du commandant, le recteur du Collège, Harry Kowal, rappelle qu’«ici au collège, nous sommes une équipe et une famille. S’il vous plaît, prenez toutes les mesures nécessaires pour continuer à vous soutenir, mutuellement durant cette période difficile».

Des dizaines et des dizaines de messages de sympathies, certains accompagnés de photos, ont été postés sur son mur Facebook.

Harrison sera manqué et à n’en pas douter les élofs qui gradueront cette année lui rendront un vibrant hommage avec une cérémonie du crépuscule et une parade des plus parfaites.

Vérité, Devoir, Vaillance

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.