La Montréalaise CAE remporte des contrats militaires d’une valeur de plus de 175 millions $

0
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo:  Archives/CAE)
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo: Archives/CAE)

CAE a annoncé aujourd’hui qu’elle a remporté des contrats militaires d’une valeur de plus de 175 millions $CA pour fournir des produits de simulation et des services de soutien à l’entraînement à des clients militaires internationaux.

Parmi les principaux contrats, on compte Lockheed Martin qui a octroyé un contrat à CAE pour le développement de dispositifs d’entraînement Phenom 100 dans le cadre du programme Military Flying Training System du Royaume-Uni (UKMFTS), un contrat du ministère de la Défense nationale du Canada visant des services de maintenance et de soutien des simulateurs de vol, un contrat portant sur la mise à niveau de deux simulateurs de missions dynamiques CH-47 Chinook au centre Medium Support Helicopter Aircrew Training Facility (MSHATF) de CAE; un contrat octroyé par Boeing pour la mise à niveau des entraîneurs au vol opérationnel P-8A de la Marine américaine ainsi qu’un contrat pour un dispositif d’entraînement simulant le fuselageC-130 J pour la Royal Australian Air Force.

«Ces contrats illustrent bien à quel point les forces de défense et les fabricants d’équipement d’origine tirent parti de la capacité inégalée de CAE à concevoir et à développer de l’équipement d’entraînement synthétique haute fidélité, ainsi qu’à fournir des services de soutien et des mises à niveau pendant la durée de vie utile », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Défense et Sécurité à CAE. « La demande croissante en matière de défense et de sécurité dans le cadre d’un entraînement réel, virtuel et constructif intégré nous offre un éventail de possibilités qui nous permettent de tirer parti de notre expérience et notre savoir-faire en tant qu’intégrateur de systèmes de formation. »

Les commentaires sont fermés.