15h52 (HNE) Chérif Chekatt, l’auteur de l’attentat de mardi contre le marché de Noël à Strasbourg, a été tué par la police jeudi soir dans le quartier Neudorf, a-t-on appris de source proche du dossier.

16h57 (HNE) Le groupe armé État islamique revendique l’attentat de Strasbourg via l’agence Amaq et qualifie son auteur, Cherif Chekatt, de “soldat de l’Etat Islamique”

L’Arabie lie ses contrats d’armement au développement d’une industrie locale

0
Le roi Salmane d'Arabie saoudite recevait samedi soir 24 octobre 2015 le secrétaire d'État américain John Kerry. (Department of State)
Le roi Salmane d’Arabie saoudite recevait le 24 octobre 2015 le secrétaire d’État américain John Kerry. (Department of State)

L’Arabie saoudite lie désormais ses contrats d’armement au développement d’une industrie militaire locale qui puisse couvrir 30 à 50% des besoins du pays, a annoncé lundi son vice-prince héritier et ministre de la Défense.

Le prince Mohammed ben Salmane, qui a présenté un plan de transformation économique du royaume à l’horizon 2030, a déploré que l’Arabie ne dispose pas d’une « industrie militaire », alors qu’elle est classée troisième acheteur d’armes dans le monde en 2015 bien « avant la Grande-Bretagne et la France ».

« Désormais, le ministère de la Défense et les autres organes de sécurité et militaires ne passeront de contrat avec un fournisseur étranger que s’il est lié à une industrie locale », a-t-il dit dans une interview diffusée par la chaîne de télévision Al-Arabiya.

« Nous procédons à une restructuration de plusieurs de nos contrats militaires pour les lier à une industrie saoudienne », a ajouté celui qui est considéré comme l’un des hommes forts du royaume.

L’armée saoudienne, cliente traditionnelle des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France pour son armement, « a une forte demande que nous devons satisfaire localement », dans une proportion de « 30% à 50%, pour doter le pays d’une nouvelle industrie ».

Une entreprise publique d’industries militaires, en cours de mise en place, devrait devenir opérationnelle fin 2017, a encore dit le prince Mohammed qui est âgé de 30 ans.

L’Arabie saoudite dispose des forces armées les mieux équipées du Golfe avec des effectifs de 233.500 militaires.

Les commentaires sont fermés.