Le ministre Sajjan a terminé sa visite en Australie et en Nouvelle-Zélande, deux alliés de toujours

0
Le ministre Sajjan alors qu'il arrivait au QG du Ministère australien de la Défense le 29 mars 2016 pour rencontrer ses homologues et discuter de sécurité et défense. (MDN)
Le ministre Sajjan alors qu’il arrivait au QG du Ministère australien de la Défense le 29 mars 2016 pour rencontrer ses homologues et discuter de sécurité et défense. (MDN)

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a conclu aujourd’hui une visite fructueuse en Australie et en Nouvelle-Zélande, au cours de laquelle il a rencontré ses homologues afin de discuter d’une série d’enjeux d’intérêt commun liés à la sécurité et à la défense et de renforcer encore davantage les relations bilatérales en matière de défense, rapporte le ministère canadien de la Défense.

«L’Australie et la Nouvelle-Zélande sont d’importants partenaires du Canada en matière de défense. En tant que partenaires de l’Asie-Pacifique, nous avons plusieurs intérêts en commun, et je me réjouis à l’idée d’approfondir nos relations au cours des années à venir.», a déclaré le ministre.

En Australie, le ministre Sajjan a rencontré son homologue, la ministre de la Défense Marise Payne, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires du gouvernement australien.

Des enjeux régionaux et mondiaux en matière de sécurité, y compris la lutte contre le terrorisme dans la région de l’Asie-Pacifique, ont été abordés, ainsi que la situation au Moyen-Orient, indique le communiqué de la Défense canadienne.

Depuis plus d’un siècle, le Canada et l’Australie coopèrent étroitement dans tous les aspects des relations de défense. Et les deux alliés continuent aujourd’hui à renforcer les alliances mutuelles, améliorer l’interopérabilité, s’aider dans les efforts de renforcement des capacités, et la conduite des opérations de maintien de la paix, de stabilisation en réponse aux catastrophes humanitaires et de combat au tour du monde.

L’Australie est un pays qui a des vues similaires à celles du Canada. Le Canada et l’Australie possèdent des forces armées de taille comparable et ont à peu près les mêmes alliés. « La relation bilatérale dynamique et croissante en matière de défense qui existe entre le Canada et l’Australie reflète les difficultés mondiales communes auxquelles nous devons faire face, que ce soit dans le contre-terrorisme ou dans de nouveaux domaines comme la cybersécurité », avait souligné le ministère canadien de la Défense avant la visite du ministre Sajjan.

Les deux pays sont actuellement partenaires dans le cadre de la coalition mondiale de lutte contre l’EIIL. En outre, les Forces armées canadiennes (FAC) fournissent du personnel, notamment le commandant adjoint et le chef d’état-major, à la Force opérationnelle multinationale 150 (CTF-150) dirigée par l’Australie et responsable des opérations de lutte contre le terrorisme au Moyen-Orient.

Après l’Australie, le ministre Sajjan s’est ensuite rendu en Nouvelle-Zélande, où il a d’abord rencontré le ministre de la Défense, Gerry Brownlee, puis d’autres représentants du gouvernement. Les discussions ont principalement porté sur la collaboration continue dans plusieurs domaines, notamment les capacités dans l’espace et le cyberespace et les efforts pour lutter contre l’extrémisme violent en Asie du Sud-Est et dans le monde.

Le ministre Sajjan a aussi profité de l’occasion, indique le communiqué de la Défense canadienne, pour aborder avec ses homologues les leçons retenues à la suite de l’examen de leur politique de défense.

L’Australie a publié une nouvelle politique de défense en février 2016, et la Nouvelle-Zélande est sur le point de terminer l’examen de sa politique de défense. Le ministre Sajjan lancera sous peu un examen de la politique de défense du Canada.

«Au cours de ma visite, j’ai eu l’occasion d’interroger mes homologues sur les leçons retenues à la suite de l’examen de leur politique de défense, afin d’éclairer le processus d’examen de la politique de défense du Canada. Nous ferons très bientôt d’importantes annonces au sujet de la participation des Canadiens à cet examen, et je suis impatient d’entamer un débat national sur la défense avec la population canadienne.», a affirmé le ministre.

Le ministre Sajjan a aussi participé à des cérémonies de dépôt de couronnes au monument commémoratif de guerre de l’Australie à Canberra et au parc du monument commémoratif de guerre Pukeahu à Wellington.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.