Le NCSM Regina, cinquième et dernière frégate modernisée de la côte ouest remise à la Marine

0
Le NCSM Regina est la dernière frégate sur la côte ouest a compléter sa modernisation au chantier Seaspan à Voctoria (MARPAC)
Le NCSM Regina est la dernière frégate sur la côte ouest a compléter sa modernisation au chantier Seaspan à Voctoria (MARPAC)

Le NCSM Regina, la cinquième et dernière frégate de la côte ouest à être modernisée par Seaspan’s Victoria Shipyards, vient d’être retournée à la Marine royale canadienne.

Les frégates de la classe Halifax comme le NCSM Regina constitueront l’épine dorsale de la flotte de la Marine royale canadienne jusqu’à l’arrivée de la future flotte de navires de combat de surface canadiens.

En compagnie du contre-amiral Gilles Couturier, commandant des Forces maritimes du Pacifique, le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, a assisté aujourd’hui à une cérémonie visant à souligner ce jalon important dans le cadre du projet de modernisation des navires de la classe Halifax/prolongation de la durée de vie des frégates (MCH/FELEX), rapporte le ministère canadien de la Défense.

«Je suis heureux d’être ici aujourd’hui afin de souligner cet important jalon pour la Marine royale canadienne. J’aimerais remercier toutes les personnes ayant participé à ce projet pour leur travail acharné, qui a permis d’achever avec succès la modernisation du NCSM Regina. Tandis que ce navire retourne à la Marine, je suis fier de renforcer notre engagement de soutenir nos braves hommes et femmes de la Marine afin d’assurer qu’ils puissent continuer de défendre les eaux canadiennes et de participer à des missions internationales.», a déclaré le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan.

«Je suis heureux d’être ici aujourd’hui afin de souligner cet important jalon pour la Marine royale canadienne. J’aimerais remercier toutes les personnes ayant participé à ce projet pour leur travail acharné, qui a permis d’achever avec succès la modernisation du NCSM Regina. Tandis que ce navire retourne à la Marine, je suis fier de renforcer notre engagement de soutenir nos braves hommes et femmes de la Marine afin d’assurer qu’ils puissent continuer de défendre les eaux canadiennes et de participer à des missions internationales.», a déclaré le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan.

Le projet MCH/FELEX apporte des améliorations à la fine pointe qui permettront à la flotte canadienne de douze frégates de la classe Halifax de contrer les menaces du 21e siècle, note le communiqué de la Défense.

La modernisation de cette flotte comprend l’ajout d’un nouveau système de gestion de combat par Lockheed Martin Canada, de nouveaux radars, un nouveau système de guerre électronique et la mise à niveau des technologies de communication et des missiles. Les frégates modernisées sont aussi dotées de nouveaux systèmes offrant un meilleur contrôle des dommages, ainsi que de systèmes améliorés de commande des machines et de l’alimentation électrique.

La vice-présidente et directrice générale de Lockheed Martin Canada, Rosemary Chapdelaine, a déclaré à ce propos :«Notre équipe est ravie de souligner la création d’une technologie de premier ordre conçue au Canada pour la Marine royale canadienne. De la conception originale de la classe Halifax au programme de modernisation actuel, nous sommes fiers de notre riche histoire au Canada – de la création de milliers d’emplois de qualité à l’établissement d’une expertise navale essentielle, en passant par des exportations réussies et par le soutien des opérations de la MRC partout dans le monde.»

«Seaspan’s Victoria Shipyards tire une grande fierté du rôle joué par ses employés compétents à titre de partenaires de confiance du gouvernement du Canada et de ses marins. Nous sommes honorés de nous joindre au ministre Sajjan pour souligner ce jalon historique, et nous nous réjouissons à l’idée de continuer à servir la Marine royale canadienne.», a quant à lui déclaré à Jonathan Whitworth, le PDG de Seaspan.

Le projet MCH/FELEX

La modernisation et la prolongation de la durée de vie utile des frégates de classe Halifax représentent un investissement de 4,3 milliards de dollars et permettront aux frégates de servir la Marine jusqu’au début ou au milieu des années 2030, souligne le ministère dans le communiqué qui annonce la remise à la Marine royale canadienne de la frégate modernisée.

Le programme global de modernisation/prolongation (MCH) consiste en un travail de collaboration hautement complexe entre le ministère de la Défense nationale, la Marine et plus de trente entreprises de l’industrie canadienne de la construction navale.

Les premières frégates modernisées ont été remises en service à la fin de 2014. À l’heure actuelle, neuf des douze frégates de la MRC ont déjà été retournées et peuvent être utilisées dans le cadre d’opérations et d’exercices partout dans le monde, deux sont à l’étape de réactivation et une est en radoub dans le cadre du programme de modernisation des navires de la classe Halifax.

On s’attend maintenant à ce qu’Irving Halifax Shipyard achève la modernisation du NCSM Toronto, septième et dernière frégate de la côte est, d’ici la fin de l’été 2016. Ainsi, les douze frégates de la classe Halifax, cinq sur la côte ouest et sept sur la côte est, seront entièrement modernisées.

Les commentaires sont fermés.