Les NCSM Edmonton et Saskatoon mettent fin à leur déploiement dans le cadre de l’Op CARIBBE

0
Op CARIBBE: les NCSM Saskatoon et Edmonton participent à de nouvelles saisies de cocaïne
Op CARIBBE: les NCSM Saskatoon et Edmonton participent à de nouvelles saisies de cocaïne

Les Navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Edmonton et Saskatoon ont mis un terme à leur participation à l’opération CARIBBE 2016, après avoir contribué de manière substantielle à la campagne multinationale nommée Opération MARTILLO. Avec l’ajout de ces trois nouveaux événements, les NCSM Edmonton et Saskatoon ont contribué à saisir et à perturber la distribution de 3 935 kg de cocaïne durant leur déploiement, qui s’est amorcé au début du mois de mars.

· Premier événement. Le 29 mars, le NCSM Edmonton et le garde-côte américain (USCGC) Escanaba, assistés d’un aéronef de patrouille maritime, ont intercepté une embarcation de pêche de style « panga » au large de la côte Pacifique de l’Amérique centrale. Après interception du navire suspect, le détachement d’application de la loi de la USCG à bord du NCSM Edmonton a arraisonné et fouillé l’embarcation, ce qui a mené à la saisie de 22 balles de cocaïne pesant 660 kg;

· Deuxième événement. Le 3 avril, le NCSM Edmonton a contribué à perturber la distribution de 650 kg de cocaïne;

· Troisième événement. Le 7 avril, le NCSM Saskatoon a contribué à perturber la distribution de 650 kg de cocaïne.

À ce jour en 2016, les navires de la MRC ont contribué à saisir et à perturber la distribution d’un total cumulé d’environ 4 260 kg de cocaïne et de 1 520 kg de marijuana pendant leur participation à l’opération CARIBBE.

L’opération CARIBBE désigne la participation du Canada à la campagne multinationale visant à lutter contre le trafic illégal perpétré par le crime organisé transnational dans la mer des Caraïbes et dans l’est de l’océan Pacifique. Les Forces armées canadiennes mènent l’opération CARIBBE depuis novembre 2006.

«La compétence, l’entraînement et le dévouement des matelots de la Marine royale canadienne se sont une fois de plus avérés sans égal. Je suis exceptionnellement fier de l’excellent travail et de la cohésion des équipages de l’ensemble des navires et je félicite tous ceux qui ont participé à ces opérations.»

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

«Le premier déploiement de quatre navires de défense côtière en 2016 a été remarquablement efficace pour perturber le trafic illicite dans la mer des Caraïbes et dans l’est de l’océan Pacifique. Grâce à notre vigilance et à notre interopérabilité avec les équipages de la garde côtière américaine, nous avons non seulement réussi à empêcher environ quatre tonnes de cocaïne de se rendre dans nos rues, nous avons aussi empêché les organisations criminelles qui déstabilisent la sécurité en Amérique centrale et en Amérique du Sud d’en tirer des revenus».

Le lieutenant-général Stephen Bowes, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada

· Plus tôt en mars, les NCSM Edmonton et Saskatoon ont contribué à saisir ou à perturber la distribution d’un total cumulé de 1 975 kg de cocaïne.

· Depuis le début des patrouilles, le 4 mars, les NCSM Edmonton et Saskatoon ont aidé la garde côtière américaine (USCG) à perturber diverses activités de trafic illicite dans les eaux internationales de l’est de l’océan Pacifique, au large des côtes de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud. Deux autres navires de la Marine royale canadienne, les NCSM Moncton et Summerside, ont participé à l’opération dans la mer des Caraïbes plus tôt cette année.

Les commentaires sont fermés.