Attaque armé dans un centre de recrutement: Hassan Ali accusé de terrorisme

0
Le chef de la police de Toronto, Mark Saunders, présente le suspect de l'attaque contre 2 militaires, Ayanie Hassan Ali. (CBC/45eNord.ca)
Le chef de la police de Toronto, Mark Saunders, présente le suspect de l’attaque contre 2 militaires, Ayanie Hassan Ali. (CBC/45eNord.ca)
La Gendarmerie royale du Canada a déposé lundi 30 mai des accusations d’infraction liée au terrorisme contre Ayanle Hassan Ali, 27 ans, qui a attaqué au couteau des employés d’un centre de recrutement de l’armée à Toronto, en mars dernier.

Ayanle Hassan Ali, né à Montréal, mais vivant à Toronto depuis 2011, avait déclaré «Allah m’a dit de faire cela. Allah m’a dit de venir ici tuer ces gens».

L’homme faisait face à neuf chefs d’accusations: deux chefs de tentative de meurtre et d’agression avec une arme, contre Jésus Castillo, Tracy Ann Gerhardt et Ryan Kong (donc, au total, 6 accusations), plus deux accusations de voies de fait graves contre Castillo et Kong, et une accusation d’avoir porté une arme «dans un dessein dangereux pour la paix publique.»

La GRC a donc rajouté un chef d’accusation pour port d’arme dans un dessein dangereux pour le public au profit d’un groupe terroriste.

«Les accusations liées au terrorisme nécessitent une enquête poussée, ce qui peut prendre beaucoup de temps, a déclaré la commissaire adjointe Jennifer Strachan, commandante de la Division O de la GRC. Je tiens à souligner les efforts de notre Équipe intégrée de la sécurité nationale en Ontario qui a travaillé sans relâche pour obtenir la preuve nécessaire au dépôt des accusations.»

L’ attaque a eu lieu à la mi-mars au Centre de recrutement à Toronto des Forces armées canadiennes. Un individu armé d’un couteau est entré dans les installations et a attaqué un membre des Forces armées qui travaillait à la réception, mais le militaire n’a pas été gravement blessé.

L’agresseur a été immédiatement maîtrisé par un groupe de militaires sur place, a aussi confirmé la Défense nationale. Un deuxième membre des Forces armées a reçu des blessures mineures en tentant de maîtriser l’agresseur et les deux membres des Forces canadiennes blessés ont été emmenés à l’hôpital où ils ont reçu des soins médicaux.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.