L’achat de drones par les Forces canadiennes de plus en plus à l’ordre du jour

0
Un accord aurait été trouvé entre l'armée de l'air francaise et l'US Air Force sur le transfert de deux drones MQ-9 Reaper sous commandement francais (Photo: Archives/U.S. Air Force/Master Sgt. Robert W. Valenca)
Vers une flotte de drones canadiens? (Photo d’illustration/Archives/U.S. Air Force/Master Sgt. Robert W. Valenca)

Le ministre de la Défense nationale indique que l’examen de la politique de défense du Canada, qui vient de s’amorcer, se penchera aussi sur l’équipement et la technologie, notamment l’achat éventuel de drones pour les militaires, rapporte La Presse Canadienne.

Le ministre de la Défense, tenait aujourd’hui 20 mai une table ronde informative avec des intervenants clés, à Toronto, dans le cadre des consultations publiques qui ont lieu partout au pays, visant à éclaircir l’élaboration d’une nouvelle politique de défense pour le Canada.

Les participants à cette réunion provenaient d’une variété de milieux professionnels et académiques, tels que la sécurité et la défense, les relations avec le Moyen‑Orient et l’Afrique, les droits de la personne, la politique étrangère et la santé mentale, indique le ministère de la Défense.

Les discussions ont porté, notamment, sur les principaux défis liés à la sécurité du Canada, le rôle que les Forces armées canadiennes (FAC) jouent pour enrayer les menaces et les défis actuels et les ressources et les capacités dont les FAC ont besoin pour remplir leur mandat.

Ce vendredi, peu avant la rencontre, le ministre Sajjan a souligné que ce processus d’examen de la politique de défense permettra donc aussi de mieux définir les priorités en matière d’approvisionnement militaire.

« Nous devons évoluer, nous devons regarder ce que la technologie a à nous offrir », a estimé le ministre, lui-même un lieutenant-colonel à la retraite des Forces armées canadiennes qui a travaillé, entre autres, dans les blindés et dans les renseignements.

« Nous devons songer à moderniser nos systèmes radars. Nous devrons aussi peut-être examiner l’usage que nous faisons des véhicules aériens sans pilote (…) pas seulement pour le combat mais aussi peut-être pour des missions de maintien de la paix, des missions humanitaires, des interventions (civiles) ici même au pays. », a-t-il déclaré à Toronto.

Le 7 mars dernier, le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la Défense, avait lui aussi évoqué l’avenir du programme de drones et a déclaré qu’il voulait accélérer le processus.

Alors qu’il se présentait devant le Comité de Sécurité nationale et de la défense du Sénat, ce lundi 7 mars, le général Jonathan Vance a déclaré que le programme d’acquisition des drones était une de ses priorités, notant au passage que le Canada est l’un des seuls pays occidentaux à ne pas disposer d’une telle capacité. Il a précisé avoir demandé à son équipe de revoir le programme et espère que pouvoir réavancer la date de livraison.

Quant à l’examen de la politique de défense lancée par le ministre Sajjan, la première table ronde avait eu lieu à la fin d’avril à Vancouver. D’autres discussions continueront d’avoir lieu partout au Canada d’ici juillet 2016. La prochaine rencontre sera présidée par le ministre Sajjan à Yellowknife, le 24 mai 2016, et d’autres rencontres auront lieu à Edmonton, Montréal et Halifax et le gouvernement espère terminer ce examen amorcé le mois dernier au début de 2017.

Les commentaires sont fermés.