Militaires et élofs défilent dans les rues de Saint-Jean-sur-Richelieu (VIDÉO)

0

Dimanche 15 mai avait lieu à Saint-sur-Richelieu un grand défilé militaire dans les rues du Vieux-Saint-Jean où les citoyens ont ou voir et entendre la musique du 6e bataillon du R22R, suivie des les élèves officiers du Collège militaires Saint-Jean, des élèves de l’École des recrues des Forces canadiennes, des Sherbrooke Hussars, et des trois corps de cadets de Saint-Jean-sur-Richelieu (terre, mer, air).

Pour les élèves officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean, qui auront leur propre défilé de fin d’année samedi sur le terrain du Collège, comme pour les autres participants, l’événement s’inscrivait dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Mais il avait une signification encore plus particulière pour les élèves du CMR, puisque 2016 marque aussi le 350e anniversaire de la Fondation du Fort Saint-Jean, sur le site même où est aujourd’hui situé le Collège.

On retrouvait parmi les dignitaires dimanche, outre le colonel J.A.S. Bernard, commandant du Collège, le lieutenant-général à la retraite et ex sénateur libéral Roméo Dallaire, le maire de Saint-Jean, Michel Fecteau et plusieurs personnalités de la région, dont, bien sûr, le député libéral de la circonscription, Jean Rioux.

Le maître de cérémonie était le capitaine Michel David, un 22 (R22R) qui travaille aujourd’hui au QG de la 34e Brigade.

Le défilé a été précédé de la messe du 350e, à la cathédrale, à 9 heures, au son de la Musique du Royal 22e Régiment et coprésidée par Mgr Lionel Gendron, évêque du diocèse Saint-Jean-Longueuil,et Mgr Donald Thériault, évêque catholique des Forces armées canadiennes.

Des militaires portant l’uniforme du Régiment Carignan-Salières étaient en tête de la parade, soulignant que l’histoire militaire de Saint-Jean remonte à 1666.

Les 250 militaires, qui partaient de l’église Saint-Athanase, ont emprunté le pont Gouin, où les a survolé à basse altitude un CF-18 de la base de Bagotville. Ils sont ensuite passés devant l’Hôtel de ville avant de se rendre au Collège, où les élèves officiers ont constitué la garde d’honneur pour l’inauguration sous la présidence d’honneur du lieutenant-général (ret) Roméo Dallaire de la nouvelle exposition permanente du Musée du Fort-Saint-Jean.

Situé au bord de la rivière Richelieu à environ 40 kilomètres au sud-est de Montréal, le site du CMR et du musée est d’ailleurs déclaré lieu historique national en raison des trois forts qui y ont été construits et de son importance lors de l’invasion américaine de 1775 où le fort a soutenu un siège de 45 jours dirigé par le général Montgomery.

Souvenir de l’invasion américaine qui a fait dire au général Dallaire lors de son allocution qu’il était ironique de constater que ces ¸Américains, dont on a repoussé l’invasion en 1775, on souhaiterait maintenant qu’ils affluent en grand nombre, mais en tant que visiteurs payants cette fois.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.