Op LENTUS 16-01: fin prochaine du déploiement aérien

0
Des hélicoptères du 417e Escadron de soutien au combat s'envolent pour soutenir l'Alberta, durant Op LENTUS 16-01. (Cpl Bryan Carter/45eNord.ca)
Des hélicoptères du 417e Escadron de soutien au combat s’envolent pour soutenir l’Alberta, durant Op LENTUS 16-01. (Cpl Bryan Carter/45eNord.ca)

Les ressources aériennes des forces militaires canadiennes reviennent de leur déploiement visant à combattre les feux de forêt à Fort McMurray, mais les Forces armées canadiennes demeurent sur un pied d’alerte pour répondre à toute demande ultérieure, annonce la Force opérationnelle interarmées (Ouest).

Même si les risques de réactivation des foyers d’incendie à Fort McMurray et dans les communautés environnantes sont encore trop grands pour permettre aux résidents de rentrer chez eux, a déclaré aujourd’hui en conférence de presse la ministre albertaine des Affaires municipales, Danielle Larivée, l’aide des Forces armées canadiennes n’est quant à elle plus nécessaire pour le moment.

Le principal brasier –qui a détruit 2.410 km2 de forêt depuis une dizaine de jours– continue de s’éloigner vers l’Est et ravageait jeudi des zones inhabitées à environ 25 km de la frontière avec la province voisine de la Saskatchewan.

La ministre a félicité les militaires pour l’évacuations des sinistrés, la livraison de fournitures de toutes sortes fournissant du matériel et le transport des pompiers et de l’équipement au front du feu.

Les aéronefs militaires canadiens commenceront donc à retourner à leur base, les autorités provinciales de l’Alberta jugeant que les ressources aériennes des Forces armées canadiennes (FAC) ne sont plus requises pour aider les ressources provinciales à combattre les feux de forêt à Fort McMurray.

Les équipements et le personnel des Forces armées canadiennes qui sont en Alberta en ce moment seront graduellement repositionnés afin de continuer de venir en aide à la province, au besoin, précise le communiqué des autorités militaires.

La Force opérationnelle interarmées (Ouest) continue toutefois de maintenir une unité d’intervention rapide formée de 350 personnes dont le niveau de préparation est très élevé en vue d’appuyer les opérations nationales, en plus des ressources aériennes qui se trouvent à Edmonton et qui se tiennent prêtes à intervenir.

« Les Forces armées canadiennes ont répondu rapidement à la demande d’aide pour combattre les feux de forêt en Alberta, et elles ont fourni un soutien compétent et professionnel au moment où les Albertains en avaient le plus besoin. Je suis extrêmement fier des efforts déployés par notre force militaire pour appuyer les Albertains, les premiers répondants et le gouvernement de l’Alberta. », a déclaré le ministre de la Défense Harjit Sajjan.

« Nous sommes très fiers de ce que nos militaires ont accompli au cours des 9 derniers jours. Nous sommes prêts à protéger nos compatriotes canadiens ici, au pays, en ces moments difficiles, et il s’agit d’une priorité absolue pour nous. », a renchéri le brigadier-général Wayne Eyre, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Ouest)

Les Forces armées canadiennes ont également communiqué aujourd’hui un bilan sommaire l’opération LENTUS 16-01

La Force opérationnelle interarmées (Ouest) a expédié 124 700 livres de denrées, a transporté 367 évacués vers des lieux sécuritaires, et a également transporté 173 pompiers qui devaient entrer dans les zones touchées ou en sortir.

Durant le déploiement de personnel et d’équipement dans le cadre de l’opération LENTUS 16-01, les FAC ont répondu à toutes les demandes formulées par les autorités provinciales, notamment prêter assistance pour les évacuations, y compris dans les régions isolées, fournir de l’aide essentielle et transporter les équipements et le personnel de lutte contre les incendies dans les régions touchées.

Basée à Conklin (Alberta), la Force opérationnelle aérienne a exécuté une mission de recherche et sauvetage, 8 vols de reconnaissances au-dessus des zones touchées par le feu et des infrastructures essentielles, et 8 vols de surveillance de nuit en vue de suivre l’évolution des feux.

Les Forces armées canadiennes ont contribué aux mesures d’urgence en fournissant 4 hélicoptères CH-146 Griffon, 1 hélicoptère CJH-147 Chinook, et un avion CC-130 Hercules. Au total, 65 militaires des FAC, essentiellement des équipages aériens, des responsables de l’entretien des aéronefs, du personnel spécialisé en mouvements aériens, des officiers de liaison et d’autre personnel de soutien, ont été déployés dans la région.

*Avec AFP

Les commentaires sont fermés.