Ukraine: un ministre accuse les journalistes en zone rebelle de «coopérer avec l’occupant»

0
Un journaliste avec des soldats rebelles de la République autoproclamée de Donetsk (Tirée de la page Facebook de Sergei Loiko)
Un journaliste avec des soldats rebelles prorusses. (Tirée de la page Facebook de Sergei Loiko)

Le ministre ukrainien de l’Intérieur Arsen Avakov a accusé samedi de « coopérer avec l’occupant » les journalistes ayant été accrédités par les rebelles prorusses dans l’est de l’Ukraine, quelques jours après la publication controversée de leurs coordonnées sur un site internet pro-ukrainien.

« Je trouve ça impossible d’avoir des contacts avec les autorités occupantes auto-proclamées. Impossible et immoral », a estimé Arsen Avakov sur sa page Facebook. « C’est votre choix de coopérer avec l’occupant… Ne le cachez pas », a-t-il ajouté.

La liste a été diffusée sur un site jusqu’à présent peu connu et « créé par un groupe de scientifiques et d’experts spécialisés dans les recherches sur les crimes contre la sécurité nationale de l’Ukraine », qui a depuis été fermé.

Sur cette liste, qui contient numéros de téléphone et adresses email, figurent les noms de journalistes ukrainiens et étrangers, dont des correspondants de l’AFP et d’autres médias internationaux.

Les informations auraient été obtenues via un pirate ayant accédé à une base de données de la République populaire autoproclamée de Donetsk (DNR).

La publication, mercredi, de cette liste a provoqué une avalanche de critiques en Ukraine, des médias dénonçant les dangers encourus, mais seule la vice-ministre de l’Information Tetiana Popova a pour l’instant dénoncé sa publication.

« Cela a conduit à de nombreuses menaces contre les journalistes et contre moi-même », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Les commentaires sont fermés.