Coalition anti-EI: six F-16 belges en route, objectifs Irak et Syrie

0
Coalition anti-EI: six F-16 belges en route, objectifs Irak et Syrie. (WikiCommons)
Coalition anti-EI: six F-16 belges en route, objectifs Irak et Syrie. (WikiCommons)

Six avions de combat belges F-16 ont quitté lundi la Belgique pour rejoindre la coalition anti-État islamique (EI) en Jordanie, où ils participeront aux frappes aériennes en Irak mais aussi pour la première fois en Syrie, a indiqué le ministère belge de la Défense.

Les six chasseurs ont quitté la base aérienne de Kleine-Brogel (nord) à destination de la Jordanie, d’où ils prendront le relais pendant un an d’appareils néerlandais, a précisé un porte-parole du ministère.

Les aviateurs belges participeront pour la deuxième fois à l’opération « Inherent Resolve » (Détermination absolue) dirigée par les Etats-Unis contre le groupe djihadiste, après une première mission d’octobre 2014 à juin 2015, limitée à l’Irak. Cette participation belge avait été interrompue pour des raisons budgétaires.

« Les appareils seront mis en oeuvre contre des cibles du groupe terroriste État Islamique depuis l’espace aérien irakien et syrien, en accord avec l’élargissement récent du périmètre d’action autorisé par le gouvernement », explique le ministère de la Défense dans un communiqué.

Il s’agit d’un « engagement limité aux parties de la Syrie qui sont sous contrôle de l’EI et d’autres groupes terroristes et qui échappent au contrôle effectif du gouvernement syrien, avec pour objectif de détruire les refuges de ces groupes », avait expliqué le porte-parole du Premier ministre Charles Michel en mai, lorsque le gouvernement avait donné son feu vert à cette extension de la mission.

La Belgique a été la cible le 22 mars d’attentats revendiqués par l’EI, qui ont fait 32 morts et plus de 300 blessés.

« On voit que la sécurité ici en Belgique est menacée par Daech (ndlr, acronyme arabe de l’EI) et si l’on veut vraiment retrouver (la sécurité), c’est là qu’il faut agir », a expliqué lundi à la télévision belge le ministre de la Défense, Steven Vandeput.

Les commentaires sont fermés.