Commémoration à Alert de l’anniversaire du crash du vol 22 de l’opération BOXTOP

0


OP Boxtop 22 25e Anniversaire (Aviation royale canadienne)

La semaine dernière, le commandant de l’Aviation royale canadienne a mené un petit contingent vers la Station des Forces canadiennes Alert (Nunavut), pour inaugurer un cairn commémoratif sur les lieux de l’écrasement du vol 22 de l’opération BOXTOP.

Le cairn est dédié à la mémoire des personnes qui sont décédées, de celles qui ont persévéré et survécu, et de celles qui se sont efforcées à sauver les survivants de l’écrasement d’un avion Hercules CC-130 pendant un vol de ravitaillement, le vol 22 de l’opération BOXTOP, qui s’est produit près de la Station le 30 octobre 1991.

Transporté au lieu de l’écrasement par Chinook CH-147F, le cairn sera maintenant transporté jusqu’à la 8e Escadre Trenton (Ontario), où il sera intégré à un monument commémoratif qui sera dévoilé plus tard cette année dans le cadre du 25e anniversaire de l’écrasement.

«Nous avons effectué les premiers vols de notre mission visant à souligner l’écrasement du vol 22 de l’opération BOXTOP, les vies perdues et les opérations de secours alors que nous nous préparons à souligner le 25e anniversaire de l’événement. Nous, les membres de la famille et les amis des personnes qui sont décédées, sommes encore en deuil. Les survivants portent des cicatrices. Les sauveteurs conservent leurs souvenirs. Même si nous continuons de vivre et de travailler dans l’Extrême-Arctique tous les jours, nous devons toujours garder à l’esprit l’isolement et les risques qu’accepte notre personnel afin d’assurer la souveraineté canadienne au sommet du monde.», a déclaré le lieutenant-général Mike Hood, commandant de l’Aviation royale canadienne

L’écrasement du vol 22 de l’op BOXTOP

L’écrasement a coûté la vie à cinq militaires des Forces armées canadiennes.

Plusieurs tentatives de sauvetage ont été effectuées par voie terrestre et aérienne, mais le blizzard était tel qu’il a été impossible d’atteindre les survivants.

Après plus de 30 heures, les premiers techniciens en recherche et sauvetage ont été parachutés sur les lieux de l’écrasement pour fournir des soins médicaux aux 13 survivants. D’autres sauveteurs, dont certains sont venus par voie terrestre, sont arrivés sur les lieux peu de temps après.

On communique actuellement avec les membres de la famille des personnes décédées et avec les survivants en vue de la commémoration du 25e anniversaire.

Les commentaires sont fermés.