Federica Mogherini et Stéphane Dion ont discuté de la crise migratoire

0
La Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini. (Compte Twitter/@FedericaMog)
La Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini. (Compte Twitter/@FedericaMog)

Le ministre canadien des Affaires étrangères, Stéphane Dion, a reçu à Ottawa la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, avec qui il devait discuter, notamment de la crise migratoire à laquelle l’Europe est confrontée.

Mogherini, qui commence une visite de deux jours au Canada au cours de laquelle elle rencontrera également les ministres de l’Immigration, John McCallum, et du Commerce international, Chrystia Freeland, a participé au « Dialogue transatlantique », un forum de l’Université Carleton.

Le ministre Dion a indiqué que sa rencontre avec la cheffe de la diplomatie européenne a été l’occasion de discuter de l' »engagement mutuel » de l’Union européenne et du Canada à signé le 27 octobre à Bruxelles sur l’Accord économique et commercial global (connu sous l’acronyme de CETA).

Le CETA, qui a été négocié par le gouvernement précédent dirigé par le premier ministre conservateur Stephen Harper est considéré comme un accord « historique » par le Canada, bien que la finalisation de l’accord ait été a été retardé par des désaccords au chapitre de l’investissement et rejeté par certains pays européen.

Le chef de la diplomatie canadienne a également déclaré que cette rencontre « a été une excellente occasion pour le Canada d’approfondir sa relation stratégique avec l’Union européenne et de faire avancer nos intérêts politiques et économiques communs au profit des Canadiens. »

Les commentaires sont fermés.