Fin d’année au Collège des Forces canadiennes: Jennie Carignan se distingue et gagne plusieurs prix

0
Fin d'année au Collège des Forces canadiennes: Jennie Carignan se distingue et gagne plusieurs prix. (FAC)
Fin d’année au Collège des Forces canadiennes: Jennie Carignan se distingue et gagne plusieurs prix. (FAC)

Le lieutenant-général Guy Thibault, vice-chef d’état-major de la défense, était l’invité d’honneur de la cérémonie annuelle de remise des diplômes et de collation des grades, qui s’est déroulée avant-hier au Collège des Forces canadiennes (CFC) à North York, en Ontario et où la brigadier-général Jennie Carignan, nouvellement nommée chef d’état-major des opérations de l’Armée, a reçu plusieurs prix prestigieux.

La brigadier-général Carignan a reçu le Prix généralissime José-Maria Morelos (Mexique) en tant que meilleure diplômée du Programme de sécurité nationale. Elle a également été choisie par ses pairs pour avoir «le plus contribué au succès du programme» et a reçu l’Inukshuk Sethi.

Le Prix généralissime José-María Morelos (Mexique) est présenté chaque année aux meilleurs diplômés militaires du Programme de sécurité nationale (PSN) et du Programme de commandement et d’état-major interarmées (PCEMI) qui ont fait preuve d’un leadership et d’un dévouement exceptionnels pour atteindre les normes les plus élevées dans chacun des programmes. Le récipiendaire pour le PCMI était et le lieutenant-colonel Todd A. Murphy.

Le 15 juin dernier, la brigadier-général Jennie Carignan était devenue la femme la plus haut gradée au sein des armes de combat lors d’une cérémonie présidée par le commandant de l’Académie canadienne de la Défense, le major-général Éric Tremblay.

Le Collège des Forces canadiennes

Le CFC prépare les officiers des Forces armées canadiennes (FAC) et des forces armées internationales, ainsi que des cadres supérieurs de la fonction publique et du secteur privé à occuper des postes de commandement et d’état-major ou à tenir de futures responsabilités stratégiques dans un contexte de sécurité mondiale complexe. Le CFC fait partie de l’Académie canadienne de la Défense, le groupe de l’éducation de la Génération du personnel militaire (GENPERSMIL) composé du CFC, du CMRC et du Collège militaire royal de Sain-Jean.

«Alors que le Collège des Forces canadiennes continue d’agir en tant que principal collège de guerre de nos forces armées, il est également en train de devenir un point central de l’éducation pour toutes les directions axées sur la sécurité de la fonction publique du gouvernement du Canada. La cérémonie d’aujourd’hui souligne les réalisations non seulement des diplômés, mais également de l’institution.», a souligné à cette occasion le Lieutenant-général Guy Thibault, vice-chef d’état-major de la défense.

«Le Collège des Forces canadiennes est un de trois collèges dans notre système de génération du personnel qui forme des dirigeants d’aujourd’hui et de demain qui sont prêts à faire preuve d’excellence sur les plans institutionnels et opérationnels. La cérémonie d’aujourd’hui marque encore une fois le fait que le personnel du Collège des Forces canadiennes a accompli sa mission de préparer les officiers à occuper des postes de commandement et d’état-major ou à tenir de futures responsabilités dans notre contexte de sécurité mondiale complexe.», a déclaré pour sa part le Major-général Éric Tremblay, commandant de la Génération du personnel militaire

Le PSN et le PCMI

Chaque année, le Collège donne deux programmes en résidence de 10 mois. La cérémonie de remise des diplômes visait à souligner la fin du Programme de sécurité nationale (PSN) pour 31 stagiaires au niveau de la direction et du Programme de commandement et d’état-major interarmées (PCEMI) pour 158 stagiaires en milieu de carrière, qui seront pour la plupart affectés à des postes de commandement et d’état-major. Ce dernier nombre comprend également les stagiaires diplômés du PCEMI en apprentissage à distance.

De plus, pendant la même cérémonie, le Collège militaire royal du Canada (CMRC) remettait les diplômes de maîtrise en études de la défense (MED) à 106 étudiants et de maîtrise en administration publique à 2 étudiants.

Le PCEMI prépare des officiers supérieurs de l’Équipe de la défense à occuper des postes de commandement et d’état-major là où les FAC opèrent. Les stagiaires détiennent généralement le grade de capitaine de corvette et de major ou de capitaine de frégate et de lieutenant-colonel. Le CFC donne également ce programme en apprentissage à distance.

Le PSN est un programme en résidence de dix mois et vise à préparer une sélection de cadres du secteur militaire, de la Fonction publique et d’organisations internationales et privées à assumer des responsabilités de niveau stratégique dans un contexte de sécurité mondiale ambigu et complexe.

Outre la brigadier-général Carignan (Armée), qui est affectée au Quartier général de l’Armée canadienne, à Ottawa, trous autres diplômés du PSN ont été promus à des grades d’officiers généraux. Le commodore Angus Topshee (Marine) est affecté au Quartier général du NORAD, à Colorado Springs, aux États-Unis; le brigadier-général Allan Benson (Armée) est affecté au SMA (Mat), au Quartier général de la Défense nationale, mais il travaillera à Gatineau, au Québec; et le brigadier Adnan Alqudah des forces armées jordaniennes doit retourner chez lui pour une future affectation.

Les commentaires sont fermés.