Irak: au moins 20.000 enfants bloqués à Falloujah sous la menace jihadiste

0
Des familles irakiennes près du village d'al-Sejar après avoir fui les combats le 27 mai 2016 à Falloujah. (AFP/AHMAD AL-RUBAYE)
Des familles irakiennes près du village d’al-Sejar après avoir fui les combats le 27 mai 2016 à Falloujah. (AFP/AHMAD AL-RUBAYE)

Au moins 20.000 enfants sont bloqués dans Falloujah et risquent le recrutement forcé par les jihadistes qui contrôlent cette ville d’Irak assiégée par les forces armées, a indiqué mercredi le Fonds de l’ONU pour l’enfance (Unicef).

Après avoir pendant des mois resserré l’étau autour de Falloujah, les forces irakiennes ont lancé le 23 mai une offensive pour rependre la ville, située à 50 km à l’ouest de Bagdad, au groupe État islamique (EI). Lundi elles sont entrées dans la cité où elles font face à une forte résistance des djihadistes.

« L’Unicef estime à au moins 20.000 le nombre d’enfants pris au piège dans la ville », a indiqué le représentant de l’Irak à l’Unicef Peter Hawkins dans un communiqué.

Les rares habitants qui ont fui le centre de la ville depuis l’assaut ont parlé d’un manque d’eau potable et de nourriture. Et les centaines de familles ayant réussi à sortir des zones périphériques de Falloujah et les habitants toujours sur place, joints par téléphone, se sont aussi plaints de très mauvaises conditions de vie.

« Les enfants risquent le recrutement forcé dans le combat (…) et une séparation avec leur famille », a dit M. Hawkins. « Les enfants recrutés sont forcés à porter les armes pour combattre dans une guerre d’adultes. Leur vie et leur avenir sont en danger ».

L’Unicef a renouvelé ses appels à l’ouverture de passages sûrs pour permettre aux civils assiégés, estimés à quelque 50.000, de sortir de la ville située dans la grande province d’Al-Anbar.

Les Nations unies ont accusé l’EI d’utiliser les civils comme boucliers humains dans leur bataille contre les troupes irakiennes appuyées par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.




Les commentaires sont fermés.