Les principaux attentats revendiqués ou attribués à l’EI depuis janvier 2015

0
Des agents municipaux nettoient la façade du Bataclan et le trottoir, le 22 décembre, à Paris. (Archives/François Guillot/AFP)
Des agents municipaux nettoient la façade du Bataclan et le trottoir, le 22 décembre 2015, à Paris. (Archives/François Guillot/AFP)

Les principaux attentats, depuis janvier 2015, revendiqués ou attribués au groupe djihadiste État islamique (EI), pointé du doigt par la Turquie après l’attaque contre l’aéroport d’Istanbul mardi soir.

L’EI mène aussi de nombreux attentats meurtriers en Syrie, en Irak et en Libye, où les djihadistes contrôlent plusieurs régions.

8 janvier 2015: France

Amédy Coulibaly, qui se revendique de l’EI, tue une policière à Montrouge, au sud de Paris. Le lendemain, il prend en otages les clients et employés d’un supermarché casher de Paris et tue quatre d’entre eux, tous juifs. Il est abattu dans l’assaut donné par la police.

Le 7 janvier, les frères Kouachi, qui se revendiquaient d’Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), avaient tué 12 personnes au siège de Charlie Hebdo à Paris.

18 mars 2015: Tunisie

Un attentat contre le musée du Bardo à Tunis fait 22 morts dont 21 touristes étrangers. Le 26 juin, une autre attaque contre un hôtel à Sousse fait 38 morts dont 30 Britanniques, et le 24 novembre, un bus de la sécurité présidentielle est attaqué à Tunis (12 morts). Ces attentats sont revendiqués par l’EI.

20 mars 2015: Yémen

Au moins 142 morts et plus de 350 blessés dans des attaques suicides contre des mosquées à Sanaa. L’EI revendique pour la première fois au Yémen ces attentats coordonnés.

13 mai 2015: Pakistan

Des hommes armés entrent de force dans un bus à Karachi, tuant 45 membres de la minorité ismaélienne. L’EI affirme être derrière cette attaque, la première revendiquée au Pakistan par le groupe.

10 octobre 2015: Turquie

Un double attentat suicide, attribué par les autorités à l’EI, fait 103 morts et plus de 500 blessés devant la gare centrale d’Ankara. Le 20 juillet, 34 personnes avaient été tuées dans un attentat, attribué aussi à l’EI, à Suruç, près de la frontière syrienne, visant des militants de la cause kurde.

31 octobre 2015: Égypte

Les 224 occupants d’un Airbus A321 russe, touristes et membres d’équipage, périssent dans le crash de leur appareil dans la péninsule du Sinaï. L’EI revendique la responsabilité du crash.

12 novembre 2015: Liban

Un attentat, revendiqué par l’EI, dans un fief du Hezbollah chiite libanais dans la banlieue sud de Beyrouth fait 44 morts.

13 novembre 2015: France

Des attaques à Paris font 130 morts et plus de 350 blessés, avec pour la première fois dans ce pays des actions kamikazes. Les attentats, revendiqués par l’EI, sont perpétrés dans la salle de concerts du Bataclan, dans plusieurs rues de la capitale et près du Stade de France.

2 décembre 2015: États-Unis

Un couple de musulmans ouvre le feu dans un centre de soins pour handicapés à San Bernardino, en Californie, tuant 14 personnes. L’attaque est saluée, mais pas revendiquée, par l’EI.

12 janvier 2016: Turquie

Un attentat suicide dans le coeur historique d’Istanbul fait douze morts, des touristes allemands. Le 19 mars, un attentat suicide sur l’avenue Istiklal d’Istanbul provoque la mort de quatre touristes, trois Israéliens et un Iranien. Les deux attaques sont attribuées à l’EI.

22 mars 2016: Belgique

Des attentats suicide, revendiqués par l’EI, font 32 morts et plus de 300 blessés à l’aéroport et dans la station de métro Maelbeek, au cœur du quartier européen de Bruxelles.

12 juin 2016: États-Unis

Un Américain d’origine afghane tue 49 personnes dans un club gay d’Orlando (Floride). Il avait fait allégeance à l’EI lors d’un appel au numéro des urgences alors qu’il avait déjà commencé son attaque. L’EI revendique la fusillade, commise par « un soldat du califat ».

Le lendemain, la France est à nouveau frappée par une attaque Djihadiste avec l’assassinat d’un policier et de sa compagne près de Paris, revendiqué par un homme qui a prêté allégeance à l’EI.

28 juin 2016: Turquie

Quarante-et-une personnes sont tuées et 239 blessées dans un triple attentat suicide à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul. Selon le Premier ministre Binali Yildirim, « les indices pointent vers Daech » (acronyme arabe de l’EI).

VOIR AUSSI « LES ATTENTATS EN TURQUIE DEPUIS UN AN »

Les commentaires sont fermés.