L’équipe canadienne termine 3e à la compétition Sniper Défense Tri-Service en Grande-Bretagne

0
Un militaire de l’armée britannique observe le caporal-chef Daniel Bertrand, membre de l’équipe de tir de combat des Forces armées canadiennes, du groupe des Governor General’s Foot Guards, alors qu’il tire au champ Bisley, à Bisley au Royaume-Uni. (Capt Erin Neate/MDN)
Un militaire de l’armée britannique observe le caporal-chef Daniel Bertrand, membre de l’équipe de tir de combat des Forces armées canadiennes, du groupe des Governor General’s Foot Guards, alors qu’il tire au champ Bisley, à Bisley au Royaume-Uni. (Capt Erin Neate/MDN)

Les tireurs d’élite canadiens ont terminé troisièmes le 14 juin à la compétition Sniper Défense Tri-Service, dominée par les équipes de l’armée britannique, qui ont pris les première, deuxième, quatrième et cinquième places dans les cinq premières paires, mais l’Armée canadienne «vise» maintenant le sommet à la compétition de Bisley, réunissant, elle, divers groupes professionnels militaires.

Les concurrents du concours annuel des tireurs d’élite étaient le Royal Marines et Royal Air Force Regiment, ainsi que des équipes internationales du Canada, de l’Allemagne, la France et le Danemark.

Les résultats finaux sont les suivants:
1er- Armée britannique équipe de tir de combat (BACST).
2e – 1er Bataillon Les Coldstream Guards, LONDIST.
3e – Équipe internationale canadienne.
4e – Quatrième Bataillon, The Rifles (4 RIFLES), 3 (UK) Div.
5e – Deuxième Bataillon, The Royal Gurkha Rifles (B Team), 16 Brigade

L’événement réunissait les équipes de tireurs d’élite dans toutes les compétences qu’ils pourraient être appelés à utiliser en cas de déploiement sur les opérations, tirs au fusil à longue portée, tirs à à courte portée à la carabine, camouflage et dissimulation, etc.

L’Armée canadienne « vise » maintenant le sommet à la compétition de Bisley

Des militaires de la Force régulière et de la Réserve des Forces armées canadiennes participeront à la prestigieuse compétition de tir opérationnel de la Défense britannique qui aura lieu à Bisley (Royaume-Uni), du 19 au 29 juin 2016.

Choisis en fonction des meilleurs résultats obtenus dans le cadre de l’édition 2015 de la Compétition de tir aux armes légères des Forces armées canadiennes, les membres de l’équipe proviennent des quatre divisions de l’Armée canadienne, ainsi que de l’Aviation royale canadienne et de la Marine royale canadienne.

La compétition de Bisley, comme on la surnomme souvent, se déroule sur une période de deux semaines chaque été, et englobe notamment la compétition de tir opérationnel de la Force régulière de l’armée britannique et la compétition de tir opérationnel de la réserve de l’armée britannique (AROSC). Lors de l’AROSC de l’an dernier, la sergente Tatyana Danylyshyn, du Canadian Scottish Regiment (Princess Mary’s), a exécuté le meilleur tir, et le caporal Baron Hordo, du Queen’s Own Rifles of Canada, s’est mérité la troisième place.

En prenant part à des compétitions de tir au pays et à l’étranger, les militaires des Forces armées canadiennes ont l’occasion d’exercer et de mettre à l’épreuve leurs habiletés au tir, de démontrer leur grande adresse dans cette discipline et d’acquérir une expérience importante en vue d’intégrer les meilleures pratiques au sein des unités et brigades canadiennes.

« L’Équipe de tir de combat des Forces armées canadiennes a vraiment hâte de mettre ses habiletés à l’épreuve et d’échanger des idées sur l’entraînement avec ses alliés. Les tireurs se sont qualifiés aux échelons divisionnaire et national avant d’obtenir leur laissez-passer pour Bisley, et il s’agit du point culminant d’années d’entraînement. L’équipe est enthousiaste à l’idée de représenter les Forces armées canadiennes lors de cette compétition et de démontrer ses habiletés au tir renommée mondiale. », a déclaré la capitaine Erin Neate, capitaine de l’Équipe de tir de combat des FAC

En bref

Les Forces armées canadiennes participent à la compétition de Bisley depuis plus de cent ans.

Les membres de l’équipe canadienne se mesureront à plus de 700 tireurs militaires de partout dans le monde.

L’Équipe de tir de combat (ETC) des Forces armées canadiennes (FAC) participe aux compétitions dans trois catégories d’armes : fusil réglementaire, pistolet réglementaire et mitrailleuse légère.

Divers groupes professionnels militaires sont représentés au sein de l’ETC FAC, notamment l’infanterie et l’artillerie, ainsi que les sapeurs de combat, les ingénieurs électriciens et mécaniciens, les signaleurs, les officiers de systèmes de combat aérien et les gestionnaires en génie des armes navales.

L’ETC FAC se mesurera aux équipes des Forces armées britanniques, de la Garde nationale des États-Unis, des Forces armées du Sultanat d’Oman et de la Force de défense de l’archipel des Malouines.

Les commentaires sont fermés.