L’Escadron 433 s’est envolé de Bagotville pour l’exercice RIMPAC dans le Pacifique

0
Huit CF-188 Hornet ont quitté la BFC Bagotville ce matin (28 juin) en route vers Hawaï afin de participer à l’exercice RIMPAC.(Matc S.Picard/Imagerie Bagotville)
Huit CF-188 Hornet ont quitté la BFC Bagotville ce matin (28 juin) en route vers Hawaï afin de participer à l’exercice RIMPAC.(Matc S.Picard/Imagerie Bagotville)

Mardi 28 juin, entre 7 h 00 et 8 h 00, huit chasseurs CF-188 Hornet de l’Escadron 433 sont partis de Bagotville pour l’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) qui se tiendra à Hawaï du 30 juin au 4 août 2016.

C’est près de 110 membres dont 20 pilotes de CF-188 Hornet qui ont déjà quitté ou quitteront prochainement Bagotville afin de participer à cet important exercice maritime international, a annoncé à cette occasion le colonel Darcy Molstad, commandant de la 3e Escadre et de la Base des Forces canadiennes Bagotville (BFC Bagotville).

Il s’agit d’un premier déploiement à l’extérieur du pays pour l’Escadron 433,depuis sa réactivation le 16 juin dernier.

Le Colonel Mostad s’est vu confier le commandement de la Force opérationnelle aérienne canadienne pour RIMPAC, précise le communiqué qui annonce le départ des chasseurs canadiens. Il aura donc la charge de l’ensemble des aéronefs et du personnel de l’Aviation royale canadienne.

«Je me suis déployé à Hawaï à deux reprises déjà dont une fois à titre de commandant de l’Escadron 425. Je suis donc pleinement conscient de l’ampleur de la tâche qui m’attend et je suis prêt à relever ce défi de taille. Évoluer avec du personnel de partout au pays et avec des plates-formes multiples me permettra de mettre à profit mes compétences et certainement d’en acquérir de nouvelles.», a déclaré le colonel Molstad.

L’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) est le principal exercice maritime international au monde et comprend des pays ayant un intérêt commun pour la région de la côte du Pacifique. L’exercice RIMPAC est mené chaque deux ans dans les îles hawaïennes et à Pearl Harbour.

Du 30 juin au 4 août 2016, plus de 1 500 marins, militaires et aviateurs canadiens participeront à l’exercice dirigé par la United States Navy dans la région des îles Hawaï et de la Californie du Sud. Cette année, l’exercice rassemble 25 000 membres du personnel, 45 navires, cinq sous‑marins et plus de 200 aéronefs provenant des forces armées de 27 pays.

Il s’agit de la 25e édition de l’exercice, qui a lieu tous les deux ans. Outre la force opérationnelle aérienne constituée de plusieurs aéronefs (huit CF188 Hornets, un CC130 Hercules, un CC150 Polaris et un CP140 Aurora) et d’un détachement d’hélicoptères maritime et d’un détachement d’aviation tactique de quatre CH146 Griffon et deux CH147 Chinook,  les Forces armées canadiennes (FAC) déploieront également:

  • Une composante maritime composée de quatre navires (les NCSM Calgary, Vancouver, Saskatoon et Yellowknife), une équipe de plongeurs‑démineurs de la Marine royale canadienne (MRC) ainsi qu’une équipe de logistique avancée;
  • Une composante au sol comprenant une compagnie d’infanterie provenant du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment, basé à Valcartier, au Québec;
  • Plus de 1 500 militaires et de nombreux membres du personnel du commandement, de l’état‑major et du soutien.

Les commentaires sont fermés.