Op. IMPACT : déploiement de l’équipe canadienne de liaison ministérielle de la coalition globale

0
Des membres des Forces armées canadiennes embarquent dans un Airbus CC150 Polaris à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, en soutien à l’opération Impact. (Cpl LS Eduardo Jorge/Service d’imagerie de la 14e Escadre)
Des membres des Forces armées canadiennes embarquent dans un Airbus CC150 Polaris à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, en soutien à l’opération Impact. (Cpl LS Eduardo Jorge/Service d’imagerie de la 14e Escadre)

Une petite équipe d’une douzaine de membres des Forces armées canadiennes, dont une bonne part est issue du Royal 22e Régiment, se sont récemment déployés en Irak et terminent leurs préparatifs initiaux avant le lancement officiel de la nouvelle mission de liaison ministérielle de la Coalition.

Début février 2016, le Premier ministre Justin Trudeau avait annoncé un changement de cap dans la lutte contre le groupe État islamique avec le triplement de la mission de formation des troupes irakiennes et avec le retrait des avions de combat CF-18, alors que le combat se resserre davantage autour des djihadistes et qu’il faut désormais les débusquer dans des villes peuplées.

Dans le cadre de cette nouvelle direction, le gouvernement a précisé que des militaires se déploieraient dans des quartiers généraux afin d’aider la Coalition globale contre l’EI à se coordonner encore plus.

À la mi-mars, le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la Défense, a ainsi annoncé qu’une équipe de liaison ministérielle se déploierait dans les mois qui suivent, et que celle-ci serait commandée par le brigadier-général David Anderson.

L’équipe de responsables stratégiques militaires doit assurer la liaison avec les ministères irakiens de la Défense et de l’Intérieur afin de synchroniser encore davantage les efforts de la coalition en vue d’expulser le groupe État islamique d’Irak.

Une large majorité des membres de cette équipe provient du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada et plus précisément du Royal 22e Régiment, comme l’a confirmé en partie à 45eNord.ca le Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC), qui a indiqué que «Oui, quelques membres de l’équipe de liaison ministérielle sont en effet de la région de Québec».

L’équipe multinationale se trouve actuellement en Irak pour jeter les bases qui permettront à l’équipe de fournir le soutien stratégique militaire nécessaire aux ministères de la Défense et de l’Intérieur de l’Irak.

«Par ce soutien, le Canada joue un rôle important aux côtés de ses partenaires pour la mise en place des conditions qui permettront au gouvernement irakien d’obtenir du succès à long terme grâce à une sécurité autonome», précise encore le COIC.

Dans le cadre de la mission renouvelée, ce sont quelques 830 membres des Forces armées canadiennes qui seront déployés afin de soutenir la contribution du Canada aux efforts de la Force de Stabilisation au Moyen-Orient en vue d’améliorer la sécurité en Irak et dans la région. Ces ajustements de personnel et de capacités devraient être en place d’ici la fin de l’été.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.