Opération REASSURANCE: le NCSM Charlottetown part remplacer le NCSM Fredericton

0
Opération REASSURANCE: le NCSM Charlottetown part remplacer le NCSM Fredericton (FAC)
Opération REASSURANCE: le NCSM Charlottetown part remplacer le NCSM Fredericton (FAC)

Le NCSM Charlottetown a quitté Halifax ce matin pour remplacer le NCSM Fredericton dans le rôle de navire désigné pour le déploiement avancé de la Marine royale canadienne. Le NCSM Fredericton participe à l’opération REASSURANCE depuis janvier 2016.

« Nos frégates modernisées de la classe Halifax sont dotées de capacités de pointe et d’un équipage de marins professionnels hautement qualifiés qui s’intégreront sans heurts à leurs collègues de l’OTAN pour assurer le succès de la mission en relevant tous les défis qui se présenteront à eux. », a souligné à cette occasion le nouveau commandant de la Marine royale canadienne, le vice-amiral Ron Lloyd,

« Je suis honoré d’être ici pour dire au revoir aux marins dévoués qui partent aujourd’hui à bord du NCSM Charlottetown. Notre communauté de la Défense félicite les membres de cet équipage et leurs proches des sacrifices qu’ils font pour appuyer cette mission et nous sommes ici pour soutenir ceux qui restent derrière. Bon vent et bonne mer à l’équipe de commandement et à l’équipage du NCSM Charlottetown. », a pour sa part déclaré le commodore Craig Baines, commandant de la Flotte canadienne de l’Atlantique.

Le NCSM Charlottetown

Le NCSM Charlottetown est le cinquième navire de la Marine royale canadienne et la troisième frégate modernisée de la classe Halifax. Elle procure au Canada la flexibilité requise pour exécuter un éventail de missions dans une vaste gamme d’opérations à l’appui des efforts déployés par les Alliés dans la région, notamment en matière de surveillance et contrôle, de défense régionale, d’engagement diplomatique et de renforcement des capacités.

Le NCSM Charlottetown a terminé le programme de modernisation des navires de la classe Halifax et de prolongation de la vie des frégates (MCH/FELEX) en juin 2014, et est prêt à être déployé pour appuyer les objectifs du gouvernement du Canada. Dans le cadre de ce programme, on a doté le navire d’un nouveau système de gestion du combat, de nouvelles capacités radar, on a mis à niveau les systèmes de guerre électronique, de communications et de missiles, et on a intégré un nouveau système de contrôle intégré de plateforme.

Dans le cadre de cette mission du Charlottetown, ce sera la troisième fois qu’on fait appel à l’une des équipes d’arraisonnement de navires renforcées de la Marine royale canadienne. Il s’agit d’équipes spécialisées ayant la capacité d’exécuter la gamme complète des opérations d’interdiction maritime.

Le NCSM Charlottetown est une frégate de classe Halifax comprenant un équipage d’environ 250 militaires de tous les grades, en plus d’un hélicoptère CH-124 Sea King et d’un détachement aérien.

Le dernier déploiement du Charlottetown à l’international remonte à 2012, dans le cadre de l’opération METRIC, qui désigne l’opération de soutien menée par le Canada pour améliorer la sécurité dans l’est de la Méditerranée, et de l’opération ARTEMIS, qui désigne les opérations canadiennes de lutte contre le terrorisme et de sécurité maritime exécutées dans la mer Rouge, le golfe d’Aden, le golfe d’Oman et l’océan Indien.

Les commentaires sont fermés.