Revue militaire hebdo (semaine du 06 au 12 juin 2016)

0

Comme chaque semaine depuis quatre ans maintenant, 45eNord.ca retient pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. En l’absence de Nicolas Laffont, actuellement dans les forêts de Pologne avec les soldats canadiens et de 22 autres pays pour l’exercice ANAKONDA 16, le plus important du genre depuis la chute du régime communiste, nous vous présentons la revue sans vidéo pour l’accompagner, mais toujours avec les liens qui vous permettront en quelques clics de revoir l’actualité qui a marquée la semaine.

Cette semaine, les Canadiens au cœur d’ANAKONDA 16, les CF-18 pourraient être remplacés à titre « provisoire » par des Super-Hornet, changement de commandement au 34 GBC et cap sur le recrutement avec l’expansion de la Réserve, VETS Canada localise de vétérans sans-abris dans les rues de Montréal, le Canada se prononce clairement pour la suspension du droit de veto au Conseil de sécurité en cas d’atrocités de masse, la Russie veut veut créer un système de défense antiaérienne avec d’autres ex-républiques soviétiques, les morts civils jettent le discrédit sur les opérations militaires et l’EI, en perte de vitesse et attaqué de partout, qui vit enfin l’enfer à son tour.

Les Canadiens au cœur d’ANAKONDA 16

Un obstacle empêche les véhicules de passer, durant ANAKONDA 16. S’agit-il d’une œuvre intentionnelle ou de la nature? Pour s’en assurer les soldats examinent les environs. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Pour la sixième édition de l’exercice depuis sa mise en place par les forces armées polonaises en 2006, ce sont pas moins de 31.000 soldats, 3.000 véhicules, 105 aéronefs et 12 navires de 20 pays qui se sont donnés rendez-vous en Pologne du 7 au 17 juin. Et vous pourrez voir lundi le reportage de Nicolas Laffont de 45eNord.ca, qui est avec les troupes, sur cet exercice qui est le plus important du genre depuis la chute du régime communiste, en 1989.

Op. REASSURANCE: les Canadiens au cœur d’ANAKONDA 16 (PHOTOS) >>

Remplacement des CF-18: des Super-Hornet à titre « provisoire »…

Décollage d'un Super Hornet le 23 septembre 2014 sur le porte-avion américain George H.W. Bush (Brian Stephens/AFP)

Plutôt qu’un remplacement complet de la flotte de CF-18, le Canada opterait pour une mesure provisoire qui consisterait à acheter un certain nombre de Super Hornet pour remplir le «capability gap» (déficit de capacités) d’ici à ce qu’il parvienne à une solution définitive.

Remplacement des CF-18: ce serait, du moins à titre provisoire, le Super Hornet >>

Remplacement des CF-18: Trudeau s’explique et déclare douter de la fiabilité du F-35 >>

Changement de commandement au 34 GBC

Dimanche après-midi avait lieu au Manège militaire Côte-des-Neiges la cérémonie de passation de commandement du 34e Groupe-brigade du Canada (34 GBC) entre le colonel Dan Chafaï, commandant sortant, et le colonel Christian Mercier, commandant entrant, dont le mandat sera, dans la foulée de son prédécesseur, en partie axé sur le recrutement, un point fort du Groupe-brigade.

34 GBC: le colonel Dan Chafaï cède le commandement au colonel Christian Mercier >>

Dans la rue à la recherche des vétérans sans-abris

Un sans-abri dort sur un banc public (Photo: Parole citoyenne)

Veterans Emergency Transition Services Canada (VETS Canada), qui a tenu son premier «Côte à Côte Tour de Service» à Montréal, une «marche» nationale à la recherche d’anciens combattants en période de crise ou qui sont sans abri ou à risque de le devenir, en collaboration avec l’EMRII, l’Équipe mobile de référence et d’intervention en itinérance du SPVM, a effectivement pu identifier des vétérans dans la rue. 45eNord.ca était là.

Marche dans les rues de Montréal à la recherche de vétérans en difficulté >>

Recherche de vétérans sans abris: succès pour «Côte à Côte Tour Service» à Montréal >>

Le Canada pour la suspension du droit de veto au Conseil de sécurité en cas d’atrocités

Des crânes humains exposés au Mémorial du génocide rwandais à Nyamata, le 24 avril 2014 (Archives/Simon Maina/AFP)

Depuis l’arrivée des libéraux au pouvoir, le Canada est de plus en actif sur la scène internationale. Cette semaine, notamment, le ministre canadien des Affaires étrangères, Stéphane Dion, a reçu le 9 juin à Ottawa la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, avec qui il a discuté de la crise migratoire à laquelle l’Europe est confrontée, et, le lendemain, dans un discours devant le Conseil de sécurité à New York le ministre se prononçait pour la suspension du droit de véto au Conseil en cas d’atrocités.

Federica Mogherini et Stéphane Dion ont discuté de la crise migratoire >>

Le Canada pour la suspension du droit de veto au Conseil de sécurité en cas d’atrocités >>

Sur la scène internationale

Défense antiaérienne russe

Réunion à Erevan en juin 2016 des pays membres de l'Organisation du traité de sécurité collective (ODKB)(Anna Isakova/Service de presse de la Douma de la Fédération de Russie)

La Russie, opposée au bouclier antimissiles américain, souhaite mettre en place un système de défense antiaérienne commun aux ex-républiques soviétiques membres de l’Organisation du traité de sécurité collective (ODKB), a annoncé mercredi son secrétaire général.

La Russie veut créer un système de défense antiaérienne avec d’autres ex-républiques soviétiques >>

Morts civils et discrédit

Au moment du bombardement, 105 patients et 80 membres du personnel, des Afghans et des étrangers, étaient présents dans l'hôpital. (MÉDECINS SANS FRONTIÈRES)

Les États-Unis sous-estiment l’impact à long terme des morts de civils sur leurs missions militaires et ont échoué à tirer les leçons de 15 années d’engagement en Afghanistan, selon un rapport publié mercredi par l’Open Society Foundations.

Les morts de civils discréditent les missions militaires des États-Unis >>

L’État islamique en perte de vitesse et attaqué de partout

Les forces démocratiques syriennes et un militaire américain dans la province de Raqa, le 25 mai 2016. (AFP/Archives/DELIL SOULEIMAN)

Rien ne va plus pour l’EI. Les forces irakiennes se sont emparés mercredi du plus grand quartier du sud de Falloujah, un bastion du groupe djihadiste État islamique, et le principal axe de ravitaillement du groupe État islamique entre la Syrie et la Turquie est coupé après l’encerclement total vendredi de la ville de Minbej (nord) par des forces soutenues par Washington.

Pendant ce temps, les forces progouvernementales libyennes ont progressé rapidement dans leur offensive à Syrte en s’emparant du port et de plusieurs quartiers ces dernières 24 heures malgré la résistance des djihadistes dans leur fief en Libye.

En perte de vitesse et attaqué de partout, le groupe État islamique doit maintenant composer avec une vague de désertions. Mais, alors que les défections, notamment de djihadistes occidentaux, se multiplient, leur retour dans leurs pays d’origine est un casse-tête pour les services antiterroristes, selon des sources concordantes.

Les forces irakiennes prennent le contrôle d’un quartier sud de Falloujah >>

Syrie: le principal axe de ravitaillement de l’EI vers la Turquie coupé >>

Libye: les forces anti-EI avancent rapidement à Syrte >>

Désertions multiples au sein du groupe État islamique >>

Les commentaires sont fermés.