Sommet des leaders nord-américains 2016: sécurité, défense

0
Mexique, Canada et États-Unis réunis à Ottawa pour le Sommet des «3 amigos». (@PMcanadien/Twitter)
Mexique, Canada et États-Unis réunis à Ottawa pour le Sommet des «3 amigos». (@PMcanadien/Twitter)

Lors du Sommet des leaders nord-américains 2016, connu également sous le nom de Sommet des «3 amigos» en référence aux trois pays composant l’Amérique du Nord, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le Président américain Barack Obama et le Président mexicain Enrique Peña Nieto ont convenu de renforcer leurs collaboration, notamment en matière de Défense.

Ainsi, les trois dirigeants reconnaissent qu’il est «plus important que jamais» pour le Canada, les États-Unis et le Mexique de travailler en étroite collaboration pour protéger leurs citoyens, «alors que les menaces à notre sécurité sont de plus en plus complexe».

«À titre de partenaires nord-américains, nous partageons de nombreux intérêts en matière de sécurité et de défense et nous comprenons que les menaces qui visent le continent, et l’hémisphère, requièrent des réactions coordonnées de la part de nos pays», précise un communiqué conjoint.

Désormais, les trois pays disent être «déterminés» à mieux comprendre ces menaces pour élaborer des approches efficaces, coordonnées et efficientes à leur égard, précisant également qu’ils vont travailler ensemble à étendre la coopération trilatérale, à contrer la criminalité et le narcotrafic transnational, à réduire le risque de catastrophes, à améliorer la sécurité frontalière et à renforcer les opérations de paix des Nations Unies.

Collaboration trilatérale en matière de défense

Depuis la deuxième réunion des ministres nord-américains de la défense en avril 2014, d’importants progrès ont été faits au niveau de la collaboration trilatérale en matière de défense dans des domaines d’intérêt mutuel.

Les trois pays travaillent ensemble à renforcer les institutions hémisphériques de défense, comme la Conférence des ministres de la Défense des Amériques et l’Organisation interaméricaine de défense. Ils trouvent également davantage d’occasions de synchroniser les activités de défense dans la région. Des exercices ont aussi eu lieu pour explorer l’efficience du soutien militaire des activités civiles d’aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe.

La collaboration trilatérale au niveau opérationnel a aussi été renforcée au cours des dernières années. Le Canada s’est joint à l’Initiative nord-américaine de sécurité maritime (INASM) au mois d’août 2011, qui permet d’accroître l’échange d’information et d’améliorer la réponse à des menaces maritimes transnationales.

Opérations de soutien de la paix et de maintien de la paix

Le Canada, les États-Unis et le Mexique appuient «l’importante contribution qu’apportent les opérations de maintien de la paix des Nations Unies dans les États fragiles et touchés par des conflits». Compte tenu de leur engagement commun envers la sécurité mondiale, les trois pays mettront à profit le Caucus nord-américain, un mécanisme de consultation, pour faire progresser la collaboration trilatérale en matière de maintien de la paix.

Les ministres nord-américains de la défense mettront ainsi sur pied un groupe de travail sur le maintien de la paix au sein duquel les trois pays pourront désigner et promouvoir des voies de collaboration et de synergie en ce qui a trait aux activités de maintien de la paix.

Le Canada, les États-Unis et le Mexique continueront également à travailler ensemble pour appuyer la démarche d’autres pays de l’hémisphère vers une gouvernance démocratique et vers la paix.

Les trois pays se disent ainsi «profondément préoccupés» par la décision concernant la reprise des élections présidentielles en Haïti, et «travailleront de près dans ce dossier pour veiller à ce que cette élection et celles qui suivront se déroulent de façon pacifique afin que la voix de tous les Haïtiens soit entendue, que leurs votes soient respectés et qu’ils puissent être gouvernés par des dirigeants démocratiquement élus».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER

Les commentaires sont fermés.