Syrie: 25 civils dont six enfants tués dans des raids à Raqqa, fief de l’EI

0
25 civils, dont six enfants, ont été tués dans des raids aériens sur Raqqa, le fief du groupe Etat islamique (EI) en Syrie. (AFP/Archives / AHMAD AL-RUBAYE)
25 civils, dont six enfants, ont été tués dans des raids aériens sur Raqqa, le fief du groupe Etat islamique (EI) en Syrie. (AFP/Archives / AHMAD AL-RUBAYE)

25 civils, dont six enfants, ont été tués dans des raids aériens sur Raqqa, le fief du groupe État islamique (EI) en Syrie, a indiqué mercredi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Les raids menés mardi ont visé plusieurs quartiers de la ville de Raqqa et fait des dizaines de blessés dont certains sont dans un état critique, a précisé l’OSDH, ajoutant qu’il était dans l’immédiat impossible de savoir qui avait effectué ces frappes.

Les aviations syrienne, russe ainsi que celle de la coalition internationale antijdihadiste emmenée par les État-Unis conduisent des raids contre les positions de l’EI à travers tout le pays en guerre.

Environ 300.000 personnes vivent toujours dans la ville de Raqqa, où l’EI est accusé d’utiliser les civils comme « boucliers humains ».

Les forces prorégime, appuyées par l’aviation de son allié russe, avait lancé le 3 juin une offensive pour s’emparer de la ville clé de Tabqa, à une cinquantaine de km à l’ouest de la ville de Raqqa, chef-lieu de la province du même nom et capitale de facto de l’EI en Syrie.

Mais les djihadistes ont réussi à les repousser dimanche hors de la province après une contre-attaque, alors que les forces de Damas s’étaient rapprochées à sept km de l’aéroport de Tabqa.

Le régime a perdu plus de 40 hommes dans la contre-attaque des djihadistes, avait indiqué l’OSDH, une organisation basée en Grande-Bretagne qui dispose d’un vaste réseau de sources.

Dans la province voisine d’Alep, plus à l’ouest, l’EI, également sur la défensive, a mené lundi une contre-offensive pour desserrer l’étau autour de son fief de Minbej, assiégé par l’alliance arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS).

Au moins trois kamikazes de l’EI y ont attaqué mardi les FDS près de cette ville, a ajouté l’OSDH sans mentionner de bilan.

L’EI contrôle depuis 2014 Minbej, carrefour routier pour l’approvisionnement des djihadistes entre la frontière turque et la ville de Raqa.

La guerre en Syrie, déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations prodémocratie, a fait plus de 280.000 morts et poussé à la fuite des millions de personnes.

Les commentaires sont fermés.