Dossier des vétérans au Québec, on pleure au lieu d’agir, attaque Jenny Migneault (VIDÉO)

0

Dans son tout dernier vidéoblogue tournée avec l’océan en fond de scène pendant sa tournée des provinces atlantiques, Jenny Migneault ne craint pas les vagues ni les bourrasques alors qu’elle déplore vivement qu’au Québec on ne fasse que pleurer sur le sort des vétérans sans trouver le courage d’agir là où on peut changer les choses, sur le plan politique.

En tournée pancanadienne depuis un mois « pour mieux comprendre les enjeux qui touche les familles militaires », la collaboratrice de 45eNord.ca et militante bien connue pour les droits des familles des miltaires et vétérans, membre depuis quelques mois du nouveau Comité aviseur des familles des Anciens combattants et récipiendaire de la Mention élogieuse de l’ombudsman des vétérans, ne va pas se faire que des amis avec ce nouveau vidéoblogue où elle aborde sans détour et avec son franc-parler des sujets jusqu’ici tabous.

Un de ces sujets, le dossier du cannabis à usage médical où, affirme-t-elle, le Québec accuse encore une fois un sérieux retard par rapport au Canada anglais alors que les demandes ici se butent aux préjugés, même si, officiellement, l’usage du cannabis à des fin médical est bel et bien reconnu par Anciens combattants Canada. Au point où certains vétérans n’osent même pas ou plus en faire la demande.

Elle n’hésite pas non plus à attaquer la sacro-sainte et intouchable Légion royale canadienne, s’étonnant entre autres du nombre de civils qu’on y retrouve maintenant et allant jusqu’à dire que la Légion n’est plus ce qu’elle était.

Comment, s’interroge Jenny, une personne qui n’a jamais porté un uniforme, n’a jamais servi ou n’a jamais été membre d’une famille qui a vécu « avec la guerre qui revient à la maison » peut parler au nom des vétérans? Pour Jenny, clairement, dans certaines organisations les mondanités et les intérêts de certains l’ont aujourd’hui emporté sur l’accomplissement de la mission.

Jenny Migneault est une activiste, militante et «advocate». Elle est également membre du comité aviseur sur les familles d'Anciens Combattants Canada et a recu la Mention élogieuse de l'Ombudsman des vétérans. Elle est actuellement en tournée pan-canadienne pour mieux comprendre les enjeux touchant les familles des militaires et des vétérans.

Les commentaires sont fermés.