La Corée du Nord tire trois missiles balistiques, selon l’armée sud-coréenne

0
Photo fournie par l'agence de presse nord-coréenne (KCNA) le 24 avril 2016 d'un tir de missile nord-coréen, depuis un lieu non précisé. (KCNA VIA KNS/AFP/Archives/KCNA)
Photo fournie par l’agence de presse nord-coréenne (KCNA) le 24 avril 2016 d’un tir de missile nord-coréen, depuis un lieu non précisé. (KCNA VIA KNS/AFP/Archives/KCNA)

La Corée du Nord a tiré trois missiles balistiques vers la mer du Japon mardi, a indiqué l’armée sud-coréenne, un peu plus d’une semaine après que Pyongyang a menacé de lancer une « action physique » contre un système antimissile américain déployé en Corée du Sud.

Les missiles, lancés tôt mardi depuis la ville de Hwangju (ouest), ont parcouru une distance comprise entre 500 et 600 km vers la mer du Japon, a précisé l’état-major interarmées sud-coréen dans un communiqué.

Selon l’état-major interarmées, ces missiles, qui semblent être des Scud, ont une portée suffisante pour frapper tout le territoire sud-coréen.

L’armée sud-coréenne surveille avec attention les actions de la Corée du Nord, a encore dit l’état-major.

Depuis le quatrième essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier, suivi le 7 février par un tir de fusée généralement considéré comme un essai de missile balistique déguisé, les tensions ne cessent de s’aggraver dans la péninsule coréenne.

Pyongyang a menacé le 11 juillet de lancer une « action physique » contre un bouclier antimissiles THAAD (Terminal High Altitude Area Defence) américain qui doit être déployé en Corée du Sud et que Séoul juge vital pour sa sécurité nationale.

Washington et Séoul avaient annoncé trois jours plus tôt être parvenus à un accord sur le déploiement du bouclier antimissiles, face à la multiplication des menaces venues de Corée du Nord.

Les commentaires sont fermés.