L’édition 2016 de l’opération NUNAKPUT s’est amorcé aujourd’hui à Yellowknife

0


(Vidéo/Force opérationnelle interarmées [Nord])

L’édition 2016 de l’opération NUNAKPUT (Op NK 16) s’amorce aujourd’hui à Yellowknife et se déroulera jusqu’au 20 juillet. NUNAKPUT est une opération de souveraineté annuelle généralement menée le long du fleuve Mackenzie de concert avec plusieurs ministères fédéraux et d’autres organismes de soutien. Cette année, l’Op NK sera concentrée dans les régions du sud du fleuve Mackenzie et du Grand lac des Esclaves.

Dans le cadre de l’Op NK 16, on procédera à une série de patrouilles maritimes, de formations et d’engagements communautaires. Un entraînement en matière de recherche et sauvetage, un cours de conduite de petites embarcations pour les Rangers et des activités communautaires seront menés en étroite collaboration avec nos partenaires du Nord.

Les participants à l’opération de cette année proviennent des unités et éléments suivants : le 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens (1 GPRC), l’Armée canadienne, la Marine royale canadienne, l’Aviation royale canadienne, dont le 440e Escadron de transport basé à Yellowknife, la Gendarmerie royale du Canada (GRC), le ministère des Pêches et Océans (MPO) et la Garde côtière canadienne, Parcs Canada, le ministère de l’Environnement et des Changements climatiques, et l’Association civile de recherche et de sauvetage aériens (ACRSA).

L’Op NK 16 illustre et améliore la capacité des Forces armées canadiennes (FAC) à mener des opérations dans le Nord et leur permet d’y affirmer notre souveraineté. L’Opération donne aux FAC l’occasion d’exercer leur interopérabilité avec leurs partenaires dans le Nord, permet aux participants de créer des liens avec les communautés nordiques et de mettre en lumière les activités des FAC en territoire arctique.

«Au nom des FAC, je suis fier de la contribution de nos militaires dans le cadre de l’opération NUNAKPUT, qui ont travaillé en coordination avec nos partenaires fédéraux et territoriaux pour favoriser la sécurité et la protection des Canadiens qui vivent et qui travaillent sur les eaux dans les régions du Grand Lac des Esclaves et du sud du fleuve Mackenzie, dans les T.-N.-O.», a déclaré le brigadier-général Mike Nixon, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord)

Les commentaires sont fermés.