Op. IMPACT: derniers préparatifs pour le 430e escadron tactique d’hélicoptères

0
À bord d'un CH-146 Griffon. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
À bord d’un CH-146 Griffon. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Selon les informations obtenues par 45eNord.ca, le 430e escadron tactique d’hélicoptères est dans ses derniers préparatifs pour un éventuel déploiement en Irak.

Après avoir reçu un ordre d’avertissement en avril, l’entraînement a débuté en mai. Les militaires qui sont basés à Valcartier se sont familiarisés avec les cultures irakiennes et kurdes. Ils ont également eu des cours et des entraînements sur les armes, les premiers soins et les premiers soins de combat, en plus de leur entraînement bien spécifique tel qu’effectuer des vols en visibilité dégradé. L’exercice final a eu lieu au début du mois de juin.

Bien qu’ils aient reçu leur ordre d’avertissement de la 1ère Escadre Kingston en avril, celui de déploiement n’est toujours pas arrivé.

Une reconnaissance sur le terrain a cependant été faite.

«Notre principe est d’être toujours prêts», nous indique un militaire de l’escadron que nous ne pouvons pas nommé pour des raisons de sécurité.

Le détachement du 430 ETAH relèvera les militaires du 427e Escadron d’opérations spéciales d’aviation, qui sont en place dans le nord irakien, en territoire kurde, depuis le mois de mai.

Les équipages des trois ou quatre hélicoptères CH-146 Griffon qui seront déployés effectueront plusieurs types de missions: transport de troupes, transport de vivres et de matériel, évacuations médicales, … Si dans un premier temps seuls les militaires canadiens présents en Irak pourront bénéficier de l’appui du 430 ETAH, il n’est pas exclu que ce service soit étendu à l’ensemble des militaires de la Coalition. Le but est d’éviter de faire prendre les routes le plus possible aux militaires, et de privilégier la voie aérienne.

Bien que les risques soient «bas», il y en a quand même et plusieurs mesures ont ainsi été mises en place.

Lors de l’entraînement durant le mois de mai, les militaires de Valcartier ont ainsi appris quelle est la conduite à adopter en cas de capture et plusieurs tactiques pour éviter le plus possible «de se mettre dans le trouble». Différents types d’armement et de contre-mesures seront également embarqués à bord des hélicoptères.

Selon le militaire interrogé par 45eNord.ca, le déploiement en Irak est une belle opportunité qu’ont su saisir bon nombre de membres de l’escadron.

Il faut dire que le dernier déploiement du 430e escadron tactique d’hélicoptères remonte au printemps 2011, en Afghanistan, soit il y a plus de cinq ans maintenant!

On s’attend à ce qu »un peu moins d’une centaine de militaires se déploient durant la prochaine rotation des hélicoptères.

Le déploiement fait parti de la nouvelle approche du gouvernement Trudeau en matière de lutte contre le groupe armé État islamique, annoncée en février 2016. Si les CF-18 se sont retirés du combat en raison du nombre largement suffisant d’avions dans la Coalition, le nombre de militaires va cependant augmenter pour passer à 830 d’ici la fin de l’été, et même 880 avec l’annonce de mercredi du ministre de la Défense, de déployer une cinquantaine de personnels médical, toujours dans la région d’Erbil.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.