Philippines: le corps de l’otage canadien Robert Hall retrouvé

0
Les Canadiens Robert Hall (gauche) et John Ridsdel ont été enlevés dans une station balnéaire du sud des Philippines en septembre 2015.(capture d'écran/You Tube)
Les Canadiens Robert Hall (gauche) et John Ridsdel ont été enlevés dans une station balnéaire du sud des Philippines en septembre 2015.(capture d’écran/You Tube)

Le corps de l’otage canadien Robert Hall, tué il y a près de trois semaines aux Philippines par des militants du groupe extrémiste Abou Sayyaf, aurait été retrouvé, rapporte aujourd’hui l’Associated Press.

Un porte-parole de l’armée philippine, le major Filemon Tan, a indiqué que le corps a été découvert, enterré dans le petit village de Kamuntayan, dans la province de Sulu, dans le sud du pays, rapporte l’agence.

Les islamistes du groupe Abu Sayyaf avaient diffusé début mai une vidéo montrant trois de leurs otages, un Canadien, un Norvégien et une Philippine, et menaçant de les exécuter, une semaine après avoir décapité un premier otage canadien,John Ridsdel.

Robert Hall a été décapité, lui le 13 juin, après que l’échéance pour obtenir une rançon du gouvernement canadien ait expiré. La politique canadienne est ne ne jamais verser de rançon aux terroristes preneurs d’otages.

Abou Sayyaf, placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis, de l’Australie et du Royaume-Uni, est un mouvement séparatiste islamiste armé situé dans les îles du sud des Philippines, principalement Jolo, Basilan et Mindanao.

Abou Sayyaf terrorise le sud des Philippines et sa région depuis les années 1990, à coups d’attentats, d’enlèvements et de décapitations. Le groupe s’est fait une spécialité lucrative des enlèvements contre rançon et les analystes estiment qu’Abou Sayyaf est davantage un groupe crapuleux qu’un mouvement idéologique.

Les commentaires sont fermés.