Sommet de l’OTAN: le Canada déploiera en Europe des soldats, des blindés, une frégate et des CF-18

0
Des CF-188 Hornet partent de la 4e Escadre Cold Lake le 21 octobre 2014 en vue d’appuyer l’opération Impact. PHOTO : Caporal Audrey Solomon
Des CF-188 Hornet alors qu’ils partauent de la 4e Escadre Cold Lake le 21 octobre 2014 en vue d’appuyer l’opération Impact. (Photo d’illustration/Archives/Caporal Audrey Solomon/FAC))

Aujourd’hui, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé les détails la plus importante présence militaire continue du Canada en Europe en plus de dix ans alors que Canada dirigera un groupement tactique multinational robuste pour le compte de l’OTAN en Lettonie, devenant ainsi l’un des quatre pays-cadres, à l’appui de la présence avancée renforcée de l’Alliance en Europe de l’Est.

Environ 450 militaires canadiens seront progressivement déployés en Lettonie dès le début de 2017 pour former le groupement tactique multinational, le Canada durcissant ainsi ses efforts de dissuasion à l’endroit de la Russie.

Les militaires seront «prêts au combat», même s’il est peu probable qu’ils interviennent, a aussi indiqué le premier ministre canadien.

Dans le cadre de la présence avancée renforcée de l’OTAN, le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne constitueront donc les quatre pays-cadres chargés de mettre sur pied des groupements tactiques distincts pour le compte de l’OTAN.

« Le Canada joue maintenant un rôle de premier plan au sein de l’#OTAN pour assurer la paix et la sécurité euro-atlantique », a souligné pour sa part le ministre canadien des Affaires étrangères, Stéphane Dion, qui se rendra en Lettonie poursuivre la discussion sur la contribution du Canada.

Outre des soldats et des blindés légers, les Forces armées canadiennes (FAC) déploieront une frégate qui exécutera des tâches opérationnelles au sein des forces maritimes de l’OTAN dans la région. Le Canada déploiera également une force opérationnelle aérienne – qui comprendra jusqu’à six chasseurs de combat CF‑18 – pour assurer une surveillance périodique et accomplir des activités de police aérienne en Europe.

Les initiatives terrestres, maritimes et aériennes annoncées aujourd’hui constituent le mandat renouvelé du Canada dans le cadre de l’opération REASSURANCE et démontrent l’engagement inébranlable du Canada à l’égard de l’OTAN, de la protection des territoires alliés et de l’objectif ultime consistant à assurer la sûreté et la sécurité de nos citoyens, précise le communiqué du bureau du premier ministre qui à ce sujet.

L’opération REASSURANCE désigne les activités militaires entreprises par les Forces armées canadiennes à l’appui des mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN en Europe de l’Est et en Europe centrale. Elle comprend des démonstrations, manœuvres et activités d’interopérabilité améliorées de niveaux opérationnel et tactique menées auprès d’alliés et de partenaires.

Depuis 2014, le Canada participe activement, de concert avec nos alliés de l’OTAN, aux mesures visant à maintenir la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est, notamment dans le cadre d’activités de formation, d’exercices et d’autres tâches opérationnelles.

« Le Canada joue un rôle solide et constructif dans le monde. Nous sommes prêts à intervenir et à apporter du soutien à l’OTAN en y affectant des soldats, marins et aviateurs qui figurent parmi les plus efficaces du monde. Nous continuerons à agir en étroite collaboration avec nos alliés et partenaires afin de créer un monde plus sûr et plus prospère pour tous. », a déclaré le chef du gouvernement canadien.

Le Canada, de concert avec 11 autres pays, a fondé l’OTAN en 1949 en s’appuyant sur les valeurs fondamentales que sont la démocratie, la liberté individuelle, les droits de la personne, et la primauté du droit, souligne le bureau du premier ministre canadien. « Au cours des 67 dernières années, l’OTAN s’est avérée une organisation de premier plan pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales ».

Les commentaires sont fermés.