Yémen: nouvelle attaque de drone américain, 3 membres d’Al-Qaïda tués

0
Les États-Unis ont mené des dizaines d’attaques de drones contre des terroristes (Photo: Archives/US Air Force)
Les États-Unis ont mené des dizaines d’attaques de drones contre des terroristes. (Photo: Archives/US Air Force)

Trois membres présumés d’Al-Qaïda ont été tués lundi dans une nouvelle attaque de drone américain dans un bastion du réseau jihadiste dans le sud du Yémen, a indiqué un responsable de la sécurité yéménite.

Le drone a pris pour cible un véhicule circulant dans la province de Chabwa, à bord duquel se trouvaient les trois membres d’Al-Qaïda, a ajouté le responsable.

Le véhicule a été calciné et ses trois occupants tués, a-t-il ajouté.

Les États-Unis mènent régulièrement des frappes aériennes contre Al-Qaïda a Yémen, considéré par Washington comme la branche la plus dangereuse du réseau extrémiste.

La dernière en date a eu lieu le 1 juillet, tuant quatre membres présumés d’Al-Qaïda dans la même province de Chabwa.

Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa) a profité de la guerre civile opposant les rebelles Houthis aux forces gouvernementales yéménites depuis 2014 pour élargir son influence dans le sud et le sud-est du pays.

Les partisans du réseau ont été pourchassés ces derniers mois par les forces gouvernementales, qui ont réussi fin mai à reprendre le contrôle de Moukalla, la grande ville du sud-est, qu’Al-Qaïda avait administrée pendant un an.

Mais la menace djihadiste a persisté avec une série d’attentats meurtriers ayant visé notamment les forces de sécurité et l’armée, revendiqués par le groupe Etat islamique (EI).

Washington a reconnu le 7 mai la présence d’un « très petit nombre » de soldats américains au Yémen pour aider les forces yéménites et la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite à chasser Al-Qaïda de Moukalla.

Washington considère l’Aqpa comme la plus dangereuse des branches du réseau extrémiste.

Les commentaires sont fermés.