Colombie: l’ONU promet d’aider à appliquer l’accord de paix avec les Farc

0
L'écusson d'un Farc près de Montealagre, en Colombie (Archives/Luis Robayo/AFP)
L’écusson d’un Farc près de Montealagre, en Colombie (Archives/Luis Robayo/AFP)

Le Conseil de sécurité de l’ONU a félicité vendredi les Colombiens pour l’accord de paix signé mercredi avec la guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), et a promis d’aider à l’appliquer.

Les 15 pays membres « ont réitéré leur engagement à soutenir la mise en oeuvre de l’accord, notamment la cessation des hostilités et le désarmement » des Farc, a déclaré la présidente du Conseil, l’ambassadrice adjointe de Malaisie Siti Hajjar Adnin.

Le Conseil a « félicité le peuple de Colombie pour cette paix définitive qui met fin à plus de 50 ans de conflit », a-t-elle ajouté après des consultations à huis clos.

L’ONU prévoit de déployer en Colombie une mission composée de quelque 450 observateurs militaires, venus pour la plupart de pays latino-américains.

Ils devront vérifier le désarmement des 7.500 guérilleros et superviser un cessez-le-feu.

Cependant il faut encore que l’accord de paix final, signé mercredi après quatre ans de négociations, soit entériné par référendum et que le Conseil adopte ensuite une résolution.

La mission onusienne sera dirigée par le diplomate français Jean Arnault. Il a rendu compte au Conseil vendredi d’une récente visite sur le terrain pour déterminer où et comment travailleront les observateurs.

Ce conflit, le plus ancien d’Amérique latine, a fait au moins 260.000 morts, 45.000 disparus et 6,8 millions de déplacés en plus d’un demi-siècle.

Le Conseil va désormais « envisager très soigneusement les prochaines étapes » du processus, a expliqué l’ambassadeur adjoint britannique Peter Wilson.

« C’est un accord historique qui constitue une très, très bonne nouvelle », a-t-il souligné. Le Conseil s’est réuni « dans une ambiance de grande satisfaction ».

Les commentaires sont fermés.