Inauguration officielle du nouveau Centre intégré de soutien du personnel à Trenton

0
Le député Neil Ellis,de la baie de Quinte, à la cérémonie d’inauguration marquant l’ouverture officielle du nouveau Centre intégré de soutien du personnel (CISP) situé à la 8e Escadre Trenton. (Compte Twitter/@PersaudEmma)
Le député Neil Ellis,de la baie de Quinte, à la cérémonie d’inauguration marquant l’ouverture officielle du nouveau Centre intégré de soutien du personnel (CISP) situé à la 8e Escadre Trenton. (@PersaudEmma/Twitter)

Aujourd’hui, le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, accompagné de Neil Ellis, député de la baie de Quinte, a présidé la cérémonie d’inauguration marquant l’ouverture officielle du nouveau Centre intégré de soutien du personnel (CISP) situé à la 8e Escadre Trenton.

Le CISP est une unité de soutien locale et fait partie d’un système pancanadien de soutien offert aux membres malades et blessés des FAC. Ces centres fournissent des ressources importantes, comme la coordination de la reprise du service ou des services d’approche et de défense des intérêts.

Jusqu’à présent, le CISP de Trenton occupait des locaux temporaires, loin de ses partenaires de service. Cette nouvelle installation permanente située à Trenton est un guichet unique mieux équipé pour fournir au personnel malade et blessé les services dont il a besoin et répondre à ses besoins. La plupart de ses partenaires de service, comme Anciens Combattants Canada, les Infirmiers gestionnaires de cas des FAC et les officiers de liaison avec les familles, sont maintenant regroupés sous le même toit, ce qui facilite les interactions avec le personnel des FAC, les anciens combattants et leur famille.

Les travaux de construction ont débuté en avril 2015 et ont duré environ un an. Le coût du projet s’élève à 2,4 millions de dollars. Ce montant comprend les travaux de planification et de conception, de construction, de gestion du projet ainsi que les taxes.

La prestation de soins et de soutien aux membres malades et blessés des FAC, à leur famille et aux familles de membres décédés est une priorité pour les Forces armées canadiennes, le ministère de la Défense nationale et le gouvernement du Canada. Ce dernier s’engage également à améliorer les installations de vie, de travail et d’entraînement des membres des FAC et de leur famille.

«Nous sommes déterminés à fournir des soins et un soutien de haute qualité à tous les membres malades et blessés des Forces armées canadiennes. Grâce à cette nouvelle installation, le Centre intégré de soutien du personnel pourra se concentrer sur l’aide à apporter aux membres des FAC – et à leur famille – qui traversent une période difficile.», a déclaré à ce propos le ministre de la Défense nationale, harjit Sajjan.

«Les femmes et les hommes de la 8e Escadre Trenton et leur famille bénéficieront grandement de cette nouvelle installation. Dans cet édifice adapté à leurs besoins, ils pourront recevoir du soutien et se prévaloir de divers soins et de services liés à la rémunération et aux avantages sociaux fournis par le ministère de la Défense nationale, les Forces armées canadiennes, Anciens Combattants Canada et leurs partenaires.», a pour sa part déclaré Neil Ellis, député de la baie de Quinte

En bref

L’Unité interarmées de soutien du personnel, dont le quartier général se trouve à Ottawa, opère 24 CISP à travers le pays. Dans ces centres, le ministère de la Défense nationale, les Forces armées canadiennes, Anciens Combattants Canada et d’autres partenaires collaborent pour venir en aide aux membres malades et blessés des FAC, en service ou à la retraite, à leur famille et à la famille de membres décédés.

Le CISP de Trenton, à l’instar de nombreux autres CISP, a fait l’objet de travaux de modernisation ou de rénovation dans le cadre d’un effort global visant à offrir de meilleurs services de soutien aux membres des FAC.

Le nouvel édifice d’un étage construit à Trenton est une installation moderne, facile d’accès, de 450 m2 comprenant des bureaux, des salles d’entrevue, une salle à manger, une réception et un foyer avec salle d’attente.

Ce projet d’infrastructure a créé des avenues de développement économique pour la collectivité locale et a contribué à créer de nouveaux emplois et des débouchés pour les entreprises locales. En moyenne, entre 10 et 15 travailleurs de la construction ont travaillé sur le chantier pendant les 12 mois qu’ont duré les travaux de construction.

Les commentaires sont fermés.