Les CF-18 canadiens ont participé à l’exercice RED FLAG ALASKA avec la U.S. Air Force

0
Six CF-18 de la 3e escadre survole la piste de la base de Bagotville. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Six CF-18 en formation rapprochée. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Les chasseurs CF-18 de l’Aviation royale canadienne ont participé à l’exercice RED FLAG ALASKA qui se déroulait du 8 au 19 août 2016, à la base aérienne Eielson de l’United States Air Force, en Alaska.

L’exercice a permis aux pilotes et aux équipages du Canada, des États-Unis et des autres forces alliées de s’entraîner et d’améliorer leurs compétences en combat aérien, tout en se préparant à lutter contre une multitude d’éventuels conflits mondiaux.

« On ne saurait trop insister sur les avantages que l’on tire d’un exercice d’emploi d’une grande force comme les exercices MAPLE FLAG à Cold Lake et RED FLAG en Alaska. Nous avons acquis une réputation d’excellence sur le plan opérationnel, et nous l’avons démontré lors des missions que notre force de chasse a menées au cours des dernières années. En raison de notre engagement en matière d’entraînement rigoureux aux côtés de nos alliés, nous pouvons nous intégrer facilement aux opérations de coalition à l’endroit et au moment où le gouvernement du Canada l’exige. Nos pilotes de chasse et nos techniciens reçoivent un entraînement de niveau supérieur en Alaska afin de nous assurer d’être prêt à répondre à l’appel lorsque le temps viendra. », explique le Colonel Paul Doyle, commandant 4e Escadre Cold Lake.

« L’exercice RED FLAG ALASKA représente une occasion exceptionnelle d’exécuter et d’évaluer nos capacités de déploiement et d’opération à partir d’emplacements éloignés. L’un de nos objectifs pendant l’exercice est de perfectionner nos tactiques de combat air-air et air-sol. Pour ce faire, nous avons réussi à soutenir les deux missions prévues, mettant ainsi à l’épreuve l’ensemble de notre processus (allant du personnel navigant, à l’état de préparation de la maintenance et à nos procédures logistiques). Cet entraînement est un élément essentiel nous permettant d’assurer la sécurité et l’efficacité continues des avions de chasse canadiens dans un contexte de coalition. », souligne pour sa part le Lieutenant-colonel William Radiff, commandant du 409e Escadron d’appui tactique.

Faits en bref

Environ 125 membres de l’ARC ont participé à l’exercice RED FLAG, provenant principalement du 409e Escadron d’appui tactique, de la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta, avec du personnel des 401e, 425e et 433e Escadrons d’appui tactique et du 1er Escadron de maintenance (Air).

Neuf chasseurs CF-18 Hornet de la 4e Escadre Cold Lake ont été déployés en Alaska pour l’exercice.

Près de 100 aéronefs et des centaines de personnes ont participé à l’exercice RED FLAG, incluant notamment du personnel navigant, du personnel de maintenance et du personnel de soutien opérationnel.

L’exercice du mois d’août consistait en la troisième version de l’exercice RED FLAG organisé par l’United States Air Force (USAF) à la base aérienne Eielson, près de Fairbanks, en Alaska.

Les commentaires sont fermés.