15h52 (HNE) Chérif Chekatt, l’auteur de l’attentat de mardi contre le marché de Noël à Strasbourg, a été tué par la police jeudi soir dans le quartier Neudorf, a-t-on appris de source proche du dossier.

16h57 (HNE) Le groupe armé État islamique revendique l’attentat de Strasbourg via l’agence Amaq et qualifie son auteur, Cherif Chekatt, de “soldat de l’Etat Islamique”

Libye: les États-Unis déploient des hélicoptères d’attaque SuperCobra contre l’EI

0
Un AH-1W Super Cobra américain.(Communication Specialist Seaman Mark Hays/U.S. Navy)
Un AH-1W Super Cobra américain.(Communication Specialist Seaman Mark Hays/U.S. Navy)

Les États-Unis ont utilisé des hélicoptères d’attaque contre le groupe État islamique (EI) à Syrte, ancien fief des djihadistes en Libye visé par une offensive des forces gouvernementales depuis mi-mai, a indiqué mardi un responsable militaire.

Des avions américains prêtent assistance depuis début août aux troupes loyales au gouvernement d’union nationale (GNA) pour reprendre le contrôle de cette ville côtière située à 450 km à l’est de Tripoli. Ils ont mené des dizaines de frappes sur des positions et du matériel de l’EI.

Selon le capitaine de corvette Anthony Falvo, porte-parole du commandement des forces américaines en Afrique, des hélicoptères AH-1W SuperCobra des Marines ont rejoint les opérations ces derniers jours.

« Les Cobras apportent de nouvelles capacités pour les bombardements de précision », a-t-il indiqué à l’AFP. « Cela nous donne un peu plus de flexibilité ».

Le 22nd Marine Expeditionary Unit (MEU) déployé avec le Wasp Amphibious Ready Group

Le USS Wasp (LHD-1) est un navire d'assaut amphibie à fonction multiple de l'US Navy. (Mass Communication Specialist 2nd Class Zachary L. Borden/U.S. Navy)
Le USS Wasp (LHD-1) est un navire d’assaut amphibie à fonction multiple de l’US Navy. (Mass Communication Specialist 2nd Class Zachary L. Borden/U.S. Navy)

Ces hélicoptères SuperCobras sont stationnés sur l’USS Wasp, un navire d’assaut amphibie qui croise en Méditerranée. Des avions Harrier, à décollage vertical, partent également de ce bâtiment pour mener des frappes sur Syrte.

Les États-Unis avaient effectué 77 frappes aériennes sur la ville, selon un bilan arrêté à lundi.

VOIR ICI LES FRAPPES AMÉRICAINES EN LYBIE EN APPUI AU GNA DEPUIS LE DÉBUT DE L’OPÉRATION ODYSSEY LIGHTNING >>

Les États-Unis en Libye à la demande du GNA

Le gouvernement libyen d’union nationale a lancé le 12 mai une offensive pour reprendre Syrte à l’EI, qui s’en était emparé en juin 2015. Ses troupes sont entrées dans la ville le 9 juin et sont appuyées par les États-Unis depuis le 1er août.

Plus de 350 combattants pro-GNA ont été tués et près de 2.000 blessés dans ces combats, selon des sources médicales. Le bilan humain côté EI n’est pas connu.

Le Pentagone a estimé que la mobilisation des États-Unis dans les opérations à Syrte pourrait durer « des semaines, pas des mois ».

« Nous sommes ici à la demande du GNA », a relevé M. Falvo. « Nous continuerons à aider tant que c’est nécessaire. S’ils nous disaient demain qu’ils n’ont plus besoin de notre aide, nous arrêterions notre aide à ce moment-là ».


Un AV-8B Harrier décolle du USS Wasp le 17 août 2016 pour mener des frappes sur Syrte dans le cadre de l’Opération Odyssey Lightning. (Vidéo: Commander, U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S. 6th Fleet)

Les commentaires sont fermés.