Nouvelle avancée des forces libyennes dans le fief de l’EI Syrte

0
Les forces gouvernementales libyennes prennent position à Syrte, le 11 juin 2016 pour combattre les djihadistes de l'EI. (AFP/Archives/MAHMUD TURKIA)
Les forces gouvernementales libyennes alors qu’elles prenaient position à Syrte, le 11 juin 2016 pour combattre les djihadistes de l’EI. (AFP/Archives/MAHMUD TURKIA)

Les forces loyales au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) ont annoncé s’être emparées lundi d’un nouveau secteur près du centre de commandement de l’organisation djihadiste État islamique (EI) à Syrte, fief du groupe ultraradical depuis juin 2015.

« Les Palais des hôtes ont été libérés », a affirmé dans un communiqué le centre d’information des forces progouvernementales qui tentent, à la faveur d’une opération militaire lancée le 12 mai, de reprendre le contrôle de la ville côtière de Syrte, située à 450 kilomètres à l’est de la capitale Tripoli.

Ils se trouvent à proximité du centre de conférence « Ouagadougou », le complexe où les djihadistes ont établi leur centre de commandement et où ils sont pris en étau depuis l’entrée dans la cité des forces du GNA le 9 juin.

« Nos forces ont visé les snipers de Daech (un acronyme en arabe de l’EI) et leurs mines », poursuit le communiqué.

Les Palais des hôtes, situés à l’est du quartier al-Dollar dont les forces libyennes ont récemment pris le contrôle, étaient les résidences des invités de marque du régime de Mouammar Kadhafi lors des sommets organisés dans le complexe « Ouagadougou ».

Dimanche, les forces du gouvernement libyen ont annoncé le début du « compte à rebours » pour donner l’assaut « final » au bastion de l’EI avec le soutien aérien américain.

À la demande du GNA, les Etats-Unis effectuent depuis le 1er août des frappes aériennes contre des cibles djihadistes à Syrte.

Les commentaires sont fermés.