Conclusion de l’exercice de recherche et sauvetage de l’Aviation royale canadienne à Yellowknife

0
Le Caporal-chef Eve Boyce, un technicien en recherche et sauvetage du424 Transport and Rescue Squadron de Trenton, Ontario, grimpe vers le haut d'une falaise avec une victime  le 22 septembre 2016 au cours de l'exercice de recherche et sauvetage (SAR national) mené à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) du 18 au 24 septembre dernier e recherche et de sauvetage de l'exercice à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. (Caporal Bryan Carter, Service d'imagerie de la 4e Escadre)
Le Caporal-chef Eve Boyce, un technicien en recherche et sauvetage du424 Transport and Rescue Squadron de Trenton, Ontario, grimpe vers le haut d’une falaise avec une victime le 22 septembre 2016 au cours de l’exercice de recherche et sauvetage (SAR national) mené à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) du 18 au 24 septembre dernier e recherche et de sauvetage de l’exercice à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. (Caporal Bryan Carter, Service d’imagerie de la 4e Escadre)

L’exercice de recherche et sauvetage (SAR national) mené à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) du 18 au 24 septembre dernier a fait ressortir l’importance de participer à des missions et entraînements réalistes en SAR pour s’assurer que les équipages sont prêts à intervenir auprès des Canadiens en détresse.

L’importance de l’exercice a été mise en évidence encore davantage lorsque les participants ont été appelés à mener une véritable intervention d’urgence pour secourir un canoéiste en détresse sur le Grand Lac des esclaves, dans les Territoires du Nord-Ouest, et qui, dans le cadre d’un autre incident, sont venus en aide à quatre personnes dans une région isolée près d’Ulukhaktok, aussi dans les Territoires du Nord-Ouest.

L’édition 2016 de cet exercice annuel, le SAREX national, mettait en scène plus de 230 participants et observateurs internationaux. L’exercice a sollicité la participation du ministère des Pêches et Océans, d’Environnement et Changement climatique Canada, de Sécurité publique Canada et de Transports Canada. L’Association civile de recherche et de sauvetage aériens (ACRSA), la Gendarmerie royale canadienne (GRC) et diverses unités de recherche et sauvetage au sol ont également joué un rôle de premier plan dans le cadre de la simulation d’une catastrophe aérienne majeure qui a eu lieu le vendredi 23 septembre 2016.

Les militaires de l’Aviation royale canadienne (ARC) de partout au Canada qui ont participé à l’exercice sont maintenant de retour dans leur unité d’appartenance. Le SAREX s’est avéré une précieuse occasion pour la communauté de recherche et sauvetage (SAR) d’améliorer leur disponibilité opérationnelle en participant à cet entraînement très exigeant.

«L’exercice national SAREX est un instrument stratégique qui permet une précieuse interaction entre les Forces armées canadiennes, les autres ministères et ses partenaires non gouvernementaux, ce qui améliore notre capacité à mener efficacement nos opérations dans le cadre d’éventuelles missions de SAR. Je souhaite remercier tous ceux qui ont contribué au succès de l’exercice et féliciter le 103e Escadron d’avoir été nommé meilleur escadron de SAR de l’année, toutes catégories.», a déclaré le major-général Christian Drouin, commandant de la 1re Division aérienne du Canada.

«Cet exercice a réuni diverses unités militaires de SAR et de soutien au combat en provenance de partout au Canada pour s’entraîner et s’exercer avec leurs homologues civils à Yellowknife. La situation géographique est toujours source de défis uniques pour les spécialistes de SAR. Ils doivent être prêts à être déployés n’importe où et à appliquer les techniques de SAR avec, parfois, d’autres unités de SAR de partout au Canada et une variété d’organismes d’intervention d’urgence et d’organismes bénévoles. Je salue le travail accompli par les militaires de la 14e Escadre Greenwood pour organiser l’édition du SAREX de cette année, ainsi que tous les militaires et civils de la communauté de SAR qui y ont participé. Ce sont véritablement des hommes et des femmes, militaires et civils, qui se dévouent à trouver et à secourir ceux qui sont égarés ou en danger, afin que les autres puissent vivre en paix.», a déclaré pour sa part le colonel Patrick Thauberger, commandant de la 14e Escadre Greenwood.

En bref

Dans l’esprit de la traditionnelle compétition amicale tenue durant le SAREX national, le 103e Escadron de SAR de la 9e Escadre Gander (T.-N.-L.) s’est distingué en remportant le trophée Diamant pour avoir gagné le titre de meilleur escadron de SAR toutes catégories au bout de cinq jours d’exercices intenses.

Avec ses partenaires de SAR, l’ARC est reconnaissante envers le gouvernement territorial d’Akaitcho, la Première Nation des Dénés Couteaux-Jaunes et envers les habitants et les autorités municipales de Yellowknife et des régions avoisinantes, pour le formidable soutien et la chaleureuse hospitalité dont ils ont fait preuve durant l’édition 2016 du SAREX.

Voici les unités de SAR et de transport de l’ARC qui ont participé à l’exercice:

le 103e Escadron de recherche et de sauvetage, 9e Escadre Gander
le 413e Escadron de transport et sauvetage, 14e Escadre Greenwood
le 417e Escadron de soutien au combat, 4e Escadre Cold Lake
le 424e Escadron de transport et de sauvetage, 8e Escadre Trenton
le 435e Escadron de transport et de sauvetage, 17e Escadre Winnipeg
le 439e Escadron de soutien au combat, 3e Escadre Bagotville
le 440e Escadron de transport, Yellowknife
le 442e Escadron de transport et de sauvetage, 19e Escadre Comox
le 444e Escadron de soutien au combat, 5e Escadre Goose Bay
l’École de recherche et de sauvetage des Forces canadiennes, 19e Escadre Comox
des représentants des centres conjoints de coordination de sauvetage de Victoria, Trenton et Halifax
Divers aéronefs de l’ARC ont été utilisés dans le cadre de l’exercice, notamment : A
l’hélicoptère CH-149 Cormorant
l’hélicoptère CH-146 Griffon
le CC-130 Hercules
le CC-138 Twin Otter
Voici d’autres organismes ayant participé à l’exercice :
Sécurité publique Canada
Pêches et Océans Canada
Transports Canada
Environnent et Changement climatique Canada
les Rangers canadiens
la Gendarmerie royale du Canada
NAV Canada
l’Association civile de recherche et de sauvetage aériens (ACRSA)
l’aéroport de Yellowknife

Les commentaires sont fermés.