Connaught: la 2e Division remporte les prestigieux trophées Clarence Smith et Letson et le «top tyro»

0

Alors que s’est achevée aujourd’hui la concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes, la 95e compétition d’adresse au tir qui a eu lieu à Ottawa, au Polygone de Connaught et centre d’entraînement élémentaire, la 2e Division du Canada était à l’honneur, remportant les deux plus prestigieux prix après la Médaille de la Reine.

La Force de réserve et la Force régulière de la 2e Division du Canada ont remporté respectivement le trophée Clarence R. Smith pour la Réserve et le Letson pour la Régulière.

En outre, c’est un Voltigeur de Québec, le soldat Roy Gauvin, qui est cette année « to tyro », la meilleure recrue pour tout le Canada.

Plus de 500 tireurs et membres du personnel ont participé à l’événement de deux semaines, y compris des équipes de la Force régulière et de la Réserve de l’Armée canadienne, des groupes de patrouilles des Rangers canadiens, de la Marine royale canadienne, de l’Aviation royale canadienne, des organismes canadiens d’application de la loi, ainsi que des équipes internationales du Royaume-Uni et des États-Unis.

« Les participants de la concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes ont acquis des connaissances et des compétences qui favorisent les capacités de l’ensemble de nos Forces. Les équipes des Forces canadiennes, britanniques et américaines quitteront cet exercice ayant tissé des liens plus serrés et elles rapportent des leçons très utiles portant sur le tir de précision qui les aideront à améliorer leurs capacités collectives globales », a déclaré à ce propos le Major-général Jean-Marc Lanthier, commandant, Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne

Ce qu’il y a de fantastique et qui témoigne éloquemment de la qualité de l’entraînement intensif à raison de 40h par semaine depuis début juin des personnes choisies pour cette compétition est que, en dehors des champs de tirs annuels obligatoires pour tout soldat, ces réservistes n’étaient aucunement des tireurs auparavant. De simple réservistes à champions de tirs en deux mois, il faut le faire…

Pour le Voltigeur Roy Gauvin de Québec qui, modeste, déclarait en entrevue à 45eNord.ca après la compétition « que n’importe qui avec les bonnes techniques peut s’améliorer et devenir un bon tireur », cette compétition a tout de même été l’occasion de « découvrir une passion jamais encore exploité ».

Si la Réserve de la 2e Division a superbement performé, la Force régulière n’était pas en reste et a remporté quant à elle le trophée Letson par la deuxième plus grosse marge de toute l’histoire de cette compétition: 9611.639 pour l’équipe de la 2e Division contre 9210.542 pour la suivante, l’équipe de la 3e Division.

En entrevue à 45eNord.ca, le sergent Luc Voyer, du 2 R22eR, qui en était pour sa part à sa sixième participation à la concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes à Connaught et supervisait cette année l’entraîneur et le capitaine de l’équipe, souligne lui aussi qu’avant d’être choisis pour Connaught, les compétiteurs n’étaient pas à proprement parler des tireurs et, comme leur collègues réservistes, satisfaisaient simplement aux normes individuelles d’aptitude au combat.

Chez les Réguliers, c’est après une compétition de brigade qu’on été sélectionnés les 26 meilleurs, puis, au terme d’un entraînement intensif, 18 ont été retenus (incluant les remplaçants) pour participer à la concentration et, finalement, 12, dont 5 étaient de nouvelles recrues, ont eu l’occasion de faire la démonstration de leur talent.

Si, chez les artilleurs, ingénieurs, blindés, cela ne changera sans doute pas leur carrière, chez les fantassins, chez qui les Forces armées recrutent leur tireurs d’élite, cela pourrait être le début d’une nouvelle passion…

Quoi qu’il en soit, maintenant, après ces victoires, tant les réservistes que les membres de la Force régulière auront la chance de représenter le Canada sur la scène internationale. Cinq de nos réservistes participeront ainsi à la prestigieuse compétition de Bisley au Royaume-Uni. Quant aux membres de la Force régulière, il représenteront plus tard le pays à l’American Forces Small Arms Concentration, à Little Rock, en Arkansas, et à l’Autralian Small Arms Meeting, à Puckapunyal en Australie.

La cerise sur le gâteau: les Rangers de la 2e Division raflent 13 des 14 prix individuels

L'équipe du 2 GPRC à la 95e édition de la concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes Rang avant : Ranger Benjamin Collier (Blanc-Sablon), caporal-chef Michel Thibeault (Havre-Saint-Pierre), Ranger Elijassie Elijassiapik (Inukjuak), caporal Kyle Bilodeau (Blanc-Sablon) Rang arrière : sergent Alain Garnier, caporal Jaaku Mangiuk (Ivujivik), adjudant Michel Desbiens, caporal Gabriel Lessard (Saint-Augustin), Ranger Mustafa Dedeci (Puvirnituq), Ranger Nullukie Oweetaluktuk (Inukjuak), caporal Jackussie Echalook (Inukjuak), capitaine François Duchesneau. (adjudant Patrick Cyr, sergent-major de la compagnie d’entraînement 2 GPRC)
L’équipe du 2 GPRC à la 95e édition de la concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes Rang avant : Ranger Benjamin Collier (Blanc-Sablon), caporal-chef Michel Thibeault (Havre-Saint-Pierre), Ranger Elijassie Elijassiapik (Inukjuak), caporal Kyle Bilodeau (Blanc-Sablon) Rang arrière : sergent Alain Garnier, caporal Jaaku Mangiuk (Ivujivik), adjudant Michel Desbiens, caporal Gabriel Lessard (Saint-Augustin), Ranger Mustafa Dedeci (Puvirnituq), Ranger Nullukie Oweetaluktuk (Inukjuak), caporal Jackussie Echalook (Inukjuak), capitaine François Duchesneau. (adjudant Patrick Cyr, sergent-major de la compagnie d’entraînement 2 GPRC)
Le 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens (2 GPRC) s’est distingué lors de la concentration de tir d’armes légères des Forces armées canadiennes en remportant 13 des 14 prix individuels et d’équipe présentés lors de la cérémonie tenue le 17 septembre à Ottawa, au Polygone de Connaught et centre d’entraînement élémentaire.

Le Ranger Mustafa Dedeci de la patrouille de Puvirnituq a obtenu le trophée Capitaine Shannon Wills QM1 décerné au meilleur tireur des Rangers canadiens alors que le Ranger Kyle Bilodeau de la patrouille de Blanc-Sablon s’est mérité le trophée RC Charlie Schweider décerné au meilleur tireur novice des Rangers canadiens.

En outre, l’équipe du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens a remporté tous les honneurs d’équipe et s’est méritée le Bâton du Ranger, le trophée des Groupes de patrouilles de Rangers canadiens et le trophée de l’Autorité nationale des Rangers canadiens.

«Je suis très fier des résultats obtenus par l’équipe du 2 GPRC. Cette performance est la conclusion exceptionnelle d’un programme intense et rigoureux, marqué par la persévérance et la résilience des tireurs. Ces succès sont une inspiration, non seulement pour les membres de l’unité mais aussi pour ceux qui voudront suivre les pas des récipiendaires. Je suis aussi heureux de pouvoir maintenant compter sur une équipe élargie de Rangers qui ont vécu une expérience et acquis des connaissances uniques qu’ils partageront avec leurs pairs et les Rangers juniors une fois qu’ils seront de retour dans leurs communautés.», a ainsi pu déclarer le Lieutenant-colonel Bruno Plourde, Commandant 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens.

La concentration de tir à l’arme légère

La concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes est une compétition de tir annuel organisée par l’Armée canadienne et accueille des participants de la MRC, de l’ARC, des services de police canadiens et des forces internationales.

La concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes fournit à aux nouveaux participants, ainsi qu’aux participants chevronnés, une occasion d’améliorer leurs compétences et leurs connaissances en tir de précision dans un milieu contrôlé et axé sur la tactique.

Les participants de la concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes qui ont excellé dans les complétions de tir ont reçu des prix individuels et d’équipe. La plus haute distinction est la Médaille de la Reine pour tireur d’élite, présentée au tireur de la Force régulière et de la Réserve respectivement qui obtient le pointage total le plus élevé pendant les épreuves annuelles de la Médaille de la Reine.

Le major Ken Barling, 435e Escadron, 17e Escadre, Winnipeg, a obtenu la Médaille de la Reine pour le meilleur tireur de la Force régulière, et le caporal Dave Ferguson, 1er Bataillon, The Nova Scotia Highlanders, Nouvelle-Écosse, a obtenu la Médaille de la Reine pour le meilleur tireur de la Réserve. Mustafa Dedeci, le 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens, a obtenu le trophée Capitaine Shannon Wills QM1 pour le meilleur tireur des Rangers canadiens.

La concentration de tir à l’arme légère des Forces armées canadiennes a été premièrement organisée par l’Association de tir Dominion du Canada et son champ de tir national à La Prairie (Québec) en 1868. Cette compétition a pris place à divers emplacements dans la région de la capitale nationale avant de prendre sa place depuis longtemps au Polygone de Connaught et Centre d’entraînement élémentaire, où elle a lieu depuis 1921.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.