Décès d’une recrue à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes

0
Michael Pinel-Duquette. (Facebook/45eNord.ca)
Michael Pinel-Duquette. (Facebook/45eNord.ca)

Une jeune recrue de 19 ans est décédée soudainement à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC), à Saint-Jean-sur-Richelieu, le vendredi 9 septembre.

Dans un courriel envoyé à 45eNord.ca, l’officier des affaires publiques de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes confirme le décès du Soldat (recrue) Michaël Pinel-Duquette et indique que «l’équipe de commandement, le personnel et les candidats de l’ELRFC sont profondément attristés par le décès soudain d’une de leur recrue. Notre priorité en ce moment est de soutenir activement la famille, et de fournir des ressources et du soutien à nos candidats et notre personnel».

Ce décès soudain est d’autant plus cruel que la jeune recrue qui faisait parti du peloton R0168F terminait à peine sa deuxième semaine de formation sur un total de douze semaines. En effet, le jeune homme de 19 ans s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes le 16 août 2016 et est arrivé à l’ELRFC pour entamer sa Qualification militaire de base le 29 août.

L’École précise que des mesures ont «immédiatement été prises» pour informer et soutenir le peloton. «Tout d’abord, le commandant de peloton a arrêté l’entraînement pour s’adresser aux recrues. Par la suite, le commandant, l’adjudant-chef et l’aumônier de l’École ont rencontré tout le personnel et les recrues du peloton dans le but de s’assurer de leur bien-être et de parler des ressources d’aide disponibles. L’aumônier est également resté avec eux par la suite pour discuter plus en détail et leur offrir du soutien. La chaîne de commandement, incluant le commandant de peloton et les instructeurs, assurent un suivi très serré de leurs recrues et de leurs collègues afin de détecter des signes de détresse psychologique, et de les diriger vers les ressources disponibles au besoin».

Il faut noter que des leçons sur les services offerts aux militaires font partie intégrante du curriculum de cours de la Qualification militaire de base, et sont données dès les premiers jours du cours:

  • Heure de l’aumônier: Jour 1
  • Promotion de la santé: Semaine 1
  • Sensibilisation au suicide: Semaine 1
  • Mode alternatif de résolution de conflits: Semaine 2
  • En route pour la préparation mentale: Semaine 2
  • Prévention du harcèlement: Semaine 2

Sur les réseaux sociaux, famille et amis lui rendent hommage, évoque un jeune homme avec un grand sourire, un jeune homme toujours heureux et parlent d’un geste incompréhensible, ne pas comprendre «quil es pu faire ca (sic)».

Comme dans chaque décès soudain survenant sur une base, c’est le Service national des enquêtes des Forces canadiennes qui mène l’enquête et donc, les Forces armées canadiennes n’émettront pour le moment pas d’autres commentaires.

La famille recevra les condoléances le lundi 19 septembre de 9h à 11h30 et de 12h30 à 13h30 au:
Complexe funéraire Goyer ltée
105, boul. Desjardins est
Sainte-Thérèse
(450) 473-5934

Un hommage lui sera rendu le même jour à 13h30 en la chapelle du complexe et de là au Cimetière de Sainte-Thérèse.

Au cours des derniers mois plusieurs jeunes militaires se sont enlevés la vie ou sont décédés dans des circonstances troublantes, comme nous vous l’avions révélés alors. Matthew Sullivan en août, Éric Leclerc en juin, Brett Cameron en mai et Harrison Kelertas en avril.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.