Dévoilement du nouveau Monument du souvenir dédié aux anciens combattants de Saint-Jérôme (PHOTOS)

0

C’est par une journée ensoleillée et par une date significative, le 11 septembre, que le Comité organisateur de la Filiale 190 de la Légion royale canadienne avait convié la population de Saint-Jérôme et la communauté militaire des Laurentides au dévoilement du nouveau Monument du souvenir.

D’ailleurs, ce monument moderne est l’un des plus imposants au Canada selon le président de la Filiale 190, Aldo Gauthier.

Une parade militaire menée par le 4e Bataillon du Royal 22e Régiment est arrivée sur les cloches de 15h00 au Parc de la cathédrale. Pour l’occasion, le bouc régimentaire du Royal 22e Régiment, Batisse, était présent accompagné par deux chevriers-majors. Une cérémonie protocolaire s’en est suivie. Parmi les dignitaires présents pour le dévoilement, il y avait le major général (retraité) Alain Forand, le colonel Christian Mercier, commandant du 34e Groupe-brigade du Canada et le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher.

Il faut dire que ce projet de nouveau monument est la somme d’un long travail qui a mobilisé plusieurs acteurs de la communauté. Les étudiants et les étudiantes de Saint-Jérôme ont aussi été sollicités par l’entremise d’un concours de poème qui avait pour thème les anciens combattants. Les quatre poèmes gagnants (deux en français et deux en anglais) ont été gravés à même la pierre du monument. Une caractéristique particulière de ce nouveau monument est qu’il est inclusif de tous les conflits et toutes les missions opérationnelles auxquels des Canadiens et des Canadiennes ont participé depuis la Première Guerre mondiale. Aucun ancien combattant n’a été oublié. La devise du Québec «Je me souviens» prend tout sens en regardant le Monument du souvenir de Saint-Jérôme.

Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, a été très ému lors de son discours rappelant qu’un membre de sa famille, Alfred Maher, était décédé lors de la Seconde Guerre mondiale. Le nom de celui-ci figure sur le monument. Le maire de Saint-Jérôme a aussi profité de l’occasion pour manifester son désir d’édifier dans les prochaines années le premier musée militaire sur la Rive-Nord Montréal.

Suivant la cérémonie de dévoilement, une réception a réuni près de 400 personnes. En plus des nombreux anciens combattants dont Gérard Boivin et Jacques Viger, vétérans de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs militaires du 4e Bataillon du Royal 22e Régiment, des membres des corps de cadets de l’armée, de l’aviation et de la marine et la chanteuse Abie, auteur et interprète de la chanson What about peace ont participé à la réception. Un invité très spécial est venu de Cambridge (Ontario) avec une réplique de sa peinture à l’huile appelée Portraits of honour. Dave Sopha artiste-peintre a présenté sa toile de 40 par 10 pieds qui compte plus de 114 000 coquelicots et 158 portraits de Canadiens et de Canadiennes qui ont perdu la vie lors du conflit en Afghanistan.

Finalement, il ne fait absolument aucun doute que ce Monument du souvenir est une très grande réalisation pour la communauté militaire et des anciens combattants de Saint-Jérôme. Par ailleurs, le major général à la retraite Forand a souligné la beauté ainsi que l’emplacement stratégique du monument qui directement en face du Cégep de Saint-Jérôme. Le nouveau monument se veut être un symbole fort et puissant qui rappellera aux générations à venir que les hommes et les femmes qui ont contribué et qui contribuent à la défense du Canada ne ménageront jamais les sacrifices et les efforts pour faire de notre pays, une nation forte, libre, de justice, de droit et qui se dresse devant l’oppression et les actes inhumains. Les anciens combattants ont contribué directement à façonner notre nation et il est obligatoire de nous en souvenir.

Libéré volontairement en 2014 avec le rang de major, Dave Blackburn est docteur en sociologie de la santé et est professeur régulier à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) où le champ de la santé mentale et les Forces armées canadiennes figure dans ses domaines de recherche.

Les commentaires sont fermés.