Ex BULLSEYE: des C-130 Hercules de divers pays du Commonwealth s’entraînent au‑dessus de Trenton

0
L’avion Hercules C-130J de l’aviation royale australienne expulse dix contenants de cargaison pour la phase finale de l’exercice BULLSEYE qui a eu lieu à la 8ième Escadre Trenton, le 30 septembre 2016. (Caporal Rob Stanley, Imagerie de la 8ième Escadre)
L’avion Hercules C-130J de l’aviation royale australienne expulse dix contenants de cargaison pour la phase finale de l’exercice BULLSEYE qui a eu lieu à la 8ième Escadre Trenton, le 30 septembre 2016. (Caporal Rob Stanley, Imagerie de la 8ième Escadre)

Des équipages de C-130 Hercules en provenance d’Australie, du Canada, des États-Unis, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni se sont entraînés et ont participé à une compétition amicale dans les airs dans le cadre de l’exercice BULLSEYE, un exercice de transport aérien tactique qui a pris fin aujourd’hui à la 8e Escadre Trenton (Ontario).

L’exercice, qui s’est tenu du 26 au 30 septembre, a été une occasion unique d’apprentissage collectif du fonctionnement tactique de l’avion de transport C-130 Hercules pour les militaires de l’aviation royale (britannique), de l’aviation royale australienne, de l’aviation royale de la Nouvelle-Zélande (à titre d’observateurs) et de l’Aviation royale canadienne,

Le C-130 J Hercules (CC-130 J au Canada) est doté d’une voilure fixe et de quatre turbopropulseurs. Il peut transporter jusqu’à 92 combattants ou 128 passagers. On l’utilise dans divers types de missions, notamment pour le transport de soldats, le transport aérien tactique (fret sur palette et véhicules) et les opérations aéroportées. Il faut souligner la polyvalence de cet appareil, à bord duquel les équipages s’entraînent souvent à parachuter du matériel et des denrées en vue d’approvisionner les camps militaires ou les zones touchées par une crise humanitaire qui sont inaccessibles par voie terrestre.

Cet exercice a contribué à améliorer l’état de préparation des militaires participants, mais a aussi laissé place à une compétition amicale tenue dans le cadre de l’entraînement. Le point culminant de l’exercice a été l’entraînement aérien tactique, où les pays participants ont tenté d’atteindre la cible avec une caisse de denrées arrimée à un parachute. L’ARC, qui a été la plus près d’atteindre la cible, est rentrée au pays avec le trophée de l’exercice BULLSEYE.

«Ce fut un grand honneur d’accueillir nos partenaires du Commonwealth dans le cadre du premier exercice international BULLSEYE à avoir lieu depuis que nous avons commencé à intégrer le C-130 J Hercule dans nos flottes respectives. L’exercice de cette année s’est avéré une formidable occasion d’exercer et de mettre en lumière les capacités de cet excellent avion, des équipages et des spécialistes de la maintenance.», a déclaré le colonel Colin Keiver, commandant de la 8e Escadre

«Le 436e Escadron de transport est fier d’avoir participé à l’édition de l’exercice international BULLSEYE de cette année. À titre de commandant de l’escadron responsable des CC‑130 J Hercules de l’ARC, je sais que nos équipages formés d’aviateurs et aviatrices hautement qualifiés et remplis d’enthousiasme ont bien représenté le Canada. Plus important encore, je sais que tous les participants sont revenus de cet exercice avec une appréciation mutuelle des aptitudes et tactiques déployées par leurs homologues », a déclaré pour sa part le lieutenant-colonel Spencer Selhi, commandant du 436e Escadron de transport.

En bref

L’Aviation royale canadienne vole à bord du CC-130 J Hercules depuis 2010.

L’exercice BULLSEYE a été un exercice tenu annuellement de 1975 à 1999, mais il y a eu interruption pendant que les pays participant à l’exercice faisaient la transition pour passer de l’ancien C-130 H au nouveau modèle, le C-130J.

Même si, de l’extérieur il semble identique à son prédécesseur, à l’intérieur, le modèle J du Hercules a été totalement repensé. Les nouveaux Hercules volent plus vite, plus haut et plus loin. Ils peuvent aussi transporter des charges plus lourdes tout en consommant moins de carburant.

Le CC-130J Hercules est piloté par les militaires du 436e Escadron de transport, basé à la 8e Escadre Trenton.

Les commentaires sont fermés.