Irak: plus de 400 militaires américains en plus avant l’assaut sur Mossoul

0
Le 3rd Special Forces Group des forces spéciales américaines (Archives/DoD)
Le 3rd Special Forces Group des forces spéciales américaines (Photo d’illustration/Archives/DoD)

Plus de 400 militaires américains supplémentaires ont été déployés ces derniers jours en Irak tandis que les forces locales préparent une offensive sur Mossoul, a fait savoir jeudi un porte-parole de la coalition internationale anti-djihadistes en Irak et en Syrie.

Selon le colonel John Dorrian, le nombre de soldats américains stationnés en Irak est passé d’environ 4.000 il y a une semaine à 4.460 aujourd’hui. Une hausse des effectifs qui avait été autorisée plus tôt dans l’année.

Le porte-parole de la coalition qui lutte contre le groupe État islamique (EI) depuis deux ans en Irak et en Syrie, n’a pas précisé la mission de ces renforts.

Mais ils arrivent tandis que les forces de sécurité irakiennes continuent de « mettre en forme les opérations » autour de Mossoul, deuxième ville d’Irak et dernière place forte de l’EI dans ce pays.

Les Etats-Unis dirigent une coalition internationale qui mène des frappes aériennes sur les positions djihadistes en Irak et déploie des centaines de conseillers militaires dans ce pays, chargés de former et d’aider les forces gouvernementales.

Le lieutenant général Stephen Townsend, nouveau commandant de la coalition internationale, a indiqué mercredi soir au Wall Street Journal que l’offensive pourrait être lancée d’ici un mois.

Le colonel Dorrian s’est montré plus prudent, en relevant jeudi qu’il appartenait aux Irakiens de déterminer le calendrier.

Le général américain Joe Votel, chef du commandement militaire américain au Moyen-Orient, avait estimé la semaine dernière que le dernier fief de l’EI en Irak pouvait être repris d’ici la fin de l’année 2016.

Avant d’être capturée par les djihadistes en juin 2014, Mossoul abritait environ deux millions d’habitants. Les Nations unies ont estimé qu’il pourrait rester actuellement jusqu’à un million de civils dans la ville.

Le colonel Dorrian a précisé que, selon les estimations, entre 3.000 et 4.000 combattants de l’EI se trouvent à Mossoul.

Les commentaires sont fermés.