JEUX INVICTUS 2017 à Toronto: le compte à rebours est à J-365

0

160923-invictus-compte-rebours-en-an

Ce vendredi 23 septembre, la Tour CN à Toronto sera illuminée en jaune pour souligner le compte à rebours de un an vers les JEUX INVICTUS (INVICTUS GAMES) de 2017 et les célébrations se poursuivront samedi prochain (1er octobre), le soir de la Nuit Blanche Toronto, à la place Yonge-Dundas Square.

Le 1er octobre 2016, durant « Nuit Blanche Toronto », le Comité d’organisation des JEUX INVICTUS de 2016 à Toronto s’associe à la Ville de Toronto pour célébrer le compte à rebours de un an avant les troisièmes JEUX INVICTUS. L’événement de lancement se déroulera de 19 h à 7 h, à la plaste Yonge-Dundas Square et comprendra une expérience murale sur place par l’artiste de renommée du monde du sport David Arrigo et une installation collaborative à laquelle participeront près de 10 000 membres du public pour mettre sur pied une structure de 30 pi sur 30 pi « Je SUIS le maître de mon destin, je SUIS le capitaine de mon âme » à l’aide de blocs de construction.

Pour mettre en valeur la participation des Forces armées canadiennes aux JEUX INVICTUS de 2017 à Toronto, un char Leopard et un véhicule blindé léger seront en démonstration pendant l’événement.

Le 16 mars dernier, le prince Harry avait annoncé que les troisièmes JEUX INVICTUS auront lieu à Toronto, du 24 au 30 septembre 2017, et seront les plus imposants Jeux à ce jour. Ils accueilleront plus de 600 militaires provenant de 16 nations qui vont concourir dans 12 disciplines.

Et, le 2 mai, le prince Harry a visité Toronto pour lancer le compte à rebours officiel de l’événement.

Mis en place en 2014 par le prince Harry, qui a servi à deux reprises en Afghanistan, les JEUX INVICTUS sont le seul événement international de sports adaptés pour les militaires en service actif et les anciens combattants blessés et malades. En 2016, avec 22 médailles, Équipe Canada avait fracassé son record de médaille de 2014 aux INVICTUS GAMES qui se déroulaient alors à Orlando, dans l’État américain de Floride.

Ce qui, bien sûr, est de bon augure pour les JEUX INVICTUS de 2017 à Toronto qui coïncideront en outre avec le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

«Dans un an demain, les Jeux Invictus arrivent à Toronto », a déclaré pour sa partle prince Harry, patron de la Invictus Games Foundation. «Les organisateurs de Toronto ont promis de présenter les meilleurs Jeux à ce jour au cours desquels on assistera à plus de compétitions sportives et de moments inspirants que jamais. Après Londres et Orlando, le défi est grand; il faudra que tous les Canadiens et toutes les Canadiennes se rallient derrière les Jeux pour qu’INVICTUS passe au prochain niveau. À l’année prochaine à Toronto!»

Les Jeux seront les troisièmes et les plus imposants JEUX INVICTUS organisés à ce jour. En effet, 600 concurrents représentant 17 nations concourront aux Jeux de 2017 dans 12 sports, y compris le rugby en fauteuil roulant, la natation, ainsi que le golf, qui fera son entrée dans le programme des Jeux. Au cours des prochains mois, les nations participantes — y compris la Roumanie et l’Ukraine qui en seront à leur première participation — recruteront leur équipe qui se composera de militaires malades ou blessés qui participeront aux JEUX INVICTUS dans leur démarche de réadaptation.

1500 Bénévoles, 600 Concurrents, 17 Nations, 12 Sports

Les Jeux se dérouleront sur neuf sites d’un bout à l’autre de la ville de Toronto, y compris le Centre sportif panaméricain de Toronto et le Centre athlétique Mattamy de l’Université Ryerson. Les Jeux de 2017 mettront également en vedette les lieux emblématiques de Toronto comme le parc des îles de Toronto, le Site historique national de Fort York et le St. George’s Golf and Country Club, pour ne citer que ceux-là.

Les JEUX INVICTUS de 2017 à Toronto mettront en vedette une douzaine de sports adaptés, notamment l’athlétisme, l’aviron en salle, le basketball en fauteuil roulant, le tennis en fauteuil roulant, le cyclisme sur route, la dynamophilie, la natation, le rugby en fauteuil roulant, le tennis en fauteuil roulant, le tir à l’arc et le volleyball assis.

Une nouveauté au programme sportif des Jeux de 2017 sera le golf.

La caporale-chef (retraité) Natacha Dupuis(centre) aux Jeux Invictus de 2016 à Orlando, Floride. (Twitter/@natachadupuis99)
La caporale-chef (retraité) Natacha Dupuis(centre) aux Jeux Invictus de 2016 à Orlando, Floride. (Twitter/@natachadupuis99)
Les JEUX INVICTUS de 2017 à Toronto mettront en vedette 600 concurrents en provenance de 17 nations alliées participantes: outre le Canada, l’Afghanistan, l’Allemagne, l’Australie, le Danemark, l’Estonie, les États-Unis, la France, la Géorgie, l’Irak, l’Italie, la Jordanie, la Nouvelle-Zélande, les pays-Bas, le Royaume-Uni, et les deux « nouveaux » la Roumanie et l’Ukraine.

Le choix des nouvelles nations

La Fondation Invictus Games, qui gère le processus de sélection des hôtes des Jeux à venir et la supervision des jeux, permet tous les futurs Jeux d’inclure une nation participante supplémentaire.

Les pays participants doivent avoir soit combattu avec ou aux côtés des nations alliées.

Mais, après le succès des JEUX INVICTUS de 2016 à Orlando, de nombreux pays ont exprimé leur intérêt de participer aux prochains JEUX INVICTUS.

En raison de cet immense intérêt, a expliqué l’organisation des jeux 2016 à 45eNord.ca, les JEUX INVICTUS de 2017 à Toronto accueilleront donc deux nations supplémentaires: l’Ukraine et la Roumanie.

Dans le choix des nations supplémentaires, le Comité d’organisation a examiné un certain nombre de critères, y compris le nombre de membres et d’anciens combattants malades et blessés, les programmes de rétablissement en place pour les soutenir, et le soutien de leurs forces armées pour soutenir la participation de leurs malades et blessé dans les Jeux.

«L’ajout de deux nouvelles nations et l’introduction d’un nouveaux sport ne constituent que deux des nombreux indicateurs de l’intérêt suscité par les deux premières éditions des JEUX INVICTUS et du succès qu’elles ont obtenu», a déclaré pour sa part Michael Burns, chef de la direction du Comité d’organisation des JEUX INVICTUS de 2017 à Toronto.

Les équipes des deux nouveaux pays participants n’ont pas encore été sélectionnés, mais on devrait maintenant savoir cet hiver quels seront les athlètes roumains et ukrainiens que nous pourront voir à Toronto.

Deux Québécois à la tête d’Équipe Canada

Les cocapitaines Simon Mailloux (capitaine)m de Québec, et Natacha Dupuis (caporale-chef retraitée)m de Chelsea, aussi au Québec, seront à la tête d’Équipe Canada seront.

Les deux font face à des blessures physiques ou mentales subies en service et ont utilisé les JEUX INVICTUS au cours de leur cheminement vers la guérison.

Le co-capitaine Simon Mailloux d’Équipe Canada au JEUX INVICTUS 2017 à Toronto est un membre actif de l’Armée canadienne. Alors qu’il servait en Afghanistan, le véhicule du capitaine Mailloux a été frappé par un IED(engin explosif artisanal) entraînant la perte de la moitié inférieure de sa jambe gauche. Il vit actuellement à la ville de Québec, au Québec, et a participé à l’athlétisme au JEUX INVICTUS Orlando 2016, tout comme sa co-capitaine, Natacha Dupuis, de Chelseau, au Québec également, qui a servi dans les blindés et qui, après avoir assisté à la mort de deux de ses frères d’armes en Afghanistan, a commencé à combattre le syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Elle a participé à la compétition d’athlétisme et à celle de powerlifting aux JEUX INVICTUS Orlando 2016.

«Nous sommes tellement fiers [sachant]que le Canada accueille les prochains JEUX INVICTUS», a déclaré le capitaine Mailloux. «[…] Je sais que la communauté militaire resserra les rangs pour nous appuyer, mais je suis également certain que les Canadiens, d’un océan à l’autre, voudront appuyer cette compétition inspirante!»

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.