Le gouvernement fédéral octroie un contrat pour les nouveaux fusils des Rangers

0
Le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan parle avec les Rangers canadiens au sujet de leur nouveau fusil à Haines Junction, au Yukon pendant l'opération Nanook 2016. (Mathieu Gaudreault/Caméra de combat des Forces canadiennes)
Le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan parle avec les Rangers canadiens au sujet de leur nouveau fusil à Haines Junction, au Yukon pendant l’opération Nanook 2016. (Mathieu Gaudreault/Caméra de combat des Forces canadiennes)

Le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan a annoncé aujourd’hui l’octroi d’un contrat d’achat de 6.820 nouveaux fusils destinés à soutenir les opérations des Rangers canadiens dans le Nord.

C’est à Whitehorse, alors qu’il effectuait une visite aux troupes déployées dans le cadre de l’Opération NANOOK, que le ministre a fait l’annonce.

«Le gouvernement du Canada réitère son engagement à l’égard du Nord du Canada, de ses habitants et de la souveraineté de notre pays dans cette vaste région. L’annonce faite aujourd’hui concernant les nouveaux fusils destinés aux Rangers canadiens témoigne de notre soutien à l’égard des femmes et des hommes des Rangers canadiens qui exécutent les opérations et les patrouilles importantes dans le Nord du Canada», a déclaré Harjit Sajjan.

Ces fusils modernes, fabriqués par Colt Canada, doivent contribuer à faire en sorte que les Rangers canadiens puissent mener, de manière sécuritaire et efficace, des patrouilles de surveillance et de souveraineté dans le Nord du Canada. Les Rangers commenceront graduellement à utiliser ces fusils dès le début 2017 et tous les fusils leur seront livrés d’ici 2019. La valeur du contrat s’élève à 32,8 millions $.

Les nouveaux fusils qui remplaceront les fusils Lee Enfield, sont «plus solides et fonctionnent de façon fiable à des températures nettement inférieures au point de congélation», une caractéristique essentielle pour garantir le bon déroulement des activités des Rangers canadiens dans l’Arctique.

Il ressort des essais effectués par les Rangers canadiens au cours de la dernière année que seules des modifications mineures doivent être apportées au nouveau design inspiré du fusil tactique compact Sako Tikka.

Un premier contrat, évalué à environ 1,5 million $, portant sur la gestion du concours de design et la livraison, la mise à l’essai et l’évaluation d’environ 125 prototypes de fusils, avait été annoncé en juin 2015, par le précédent gouvernement conservateur.

Le contrat subséquent d’une valeur maximale de 32,8 millions $ a été signé le 7 juillet 2016, mais n’est donc annoncé qu’aujourd’hui. Ce contrat comprend également le contrôle de la qualité, la production de pièces de rechange et d’accessoires, comme des étuis et des crans de sûreté de détente. Le gouvernement a également octroyé à General Dynamics – produits de défense et Systèmes tactiques, le contrat de fourniture de munitions.

La fabrication des fusils s’étendra sur les trois prochaines années, garantit le maintien des 90 emplois chez Colt Canada et contribue à la création d’environ 30 emplois additionnels dans la région de Kitchener-Waterloo, où seront fabriqués les fusils.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.