Le premier ministre Trudeau dirigera la délégation canadienne à l’Assemblée générale de l’ONU

0
L'Assemblée générale de l'ONU, le 2 avril 2013 à New York. (Photo: AFP)
L’Assemblée générale de l’ONU, le 2 avril 2013 à New York. (AFP)

Le premier ministre, Justin Trudeau, a annoncé cette semaine qu’il se rendra à New York, du 19 Septembre au 20, pour diriger la délégation canadienne à la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU).

« Le gouvernement du Canada est déterminé à redéfinir sa place dans le monde et la promotion des valeurs canadiennes fondamentales comme la diversité et de l’inclusion, l’égalité des sexes, et le respect de la paix dans le monde entier », déclare le communiqué du bureau du premier ministre qui annonce la nouvelle.

À l’AGNU, le Premier ministre plaidera pour un plus grand leadership mondial pour lutter contre la crise des réfugiés et des migrants, réitérer l’intention du Canada d’une fois de plus jouer un rôle majeur dans le maintien de la paix et de prévention des conflits efforts, et encourager les pays à donner suite à l’accord de Paris sur le climat Changement, précise le communiqué.

« Le Canada est déterminé à faire une contribution significative à la résolution des défis mondiaux importants, tels que le changement climatique, la paix et la sécurité internationales, et les réfugiés et la migration. Nous faisons déjà plus pour aider à construire un, et monde plus propre plus sûr et plus prospère. Il y aura beaucoup plus de leadership du Canada dans les mois et les années à venir », a déclaré le premier ministre Trudeau.

Le premier ministre prendra part au Sommet des réfugiés et des migrations, organisée par le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, ainsi que le Sommet des Leaders de co-animateur américain le président Barack Obama sur les réfugiés.

À New York, le premier ministre et la délégation canadienne feront également la promotion de la diversité, des droits de l’homme, de la nécessité d’une égalité entre les sexes, et des efforts pour parvenir à l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Canada se réjouit de travailler avec l’ONU pour construire un monde plus sûr, plus prospère – celle où la classe moyenne, et ceux qui travaillent dur pour y adhérer, ont des possibilités réelles et justes pour prendre de l’avance, dit le communiqué d’Ottawa: « L’ONU et l’essentiel du travail qu’il fait au nom de toute l’humanité est une fois de plus une priorité pour le Canada, et nous allons bâtir sur notre fière histoire avec cette organisation vitale. », a déclarer à ce propos le premier ministre canadien.

La délégation canadienne à l’AGNU comprendra le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, la ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, la ministre de l’Environnement et Changement Climatique, Catherine McKenna, et le ministre de l’Immigration, des réfugiés et de la citoyenneté, John McCallum.

En marge de l’AGNU, le premier ministre Trudeau prononcera également un discours devant le Forum 2016 des Nations Unies pour le secteur privé, qui réunira les gouvernements, les entreprises et la société civile à se concentrer sur le rôle des entreprises dans la promotion du développement et de prévenir l’instabilité mondiale .

Les commentaires sont fermés.